mercredi, mars 20, 2019

Parlons français, développements

 
Le premier texte cherchait à induire. Mais comment induire le fruit de l’expérience ? Les mots s’entendent, mais sans vécu ne se comprennent pas. Décrire l’amour, n’a jamais été l’amour, pour comprendre l’amour, il faut avoir vécu l’amour. En préparation de la réunion au philo-piste de Montpellier de ce soir (20-3-2019), je reprends le sujet sous une forme plus narrative.

L’histoire se perd dans la nuit des temps, elle commence dès qu’un homme a su transmettre à un autre homme son expérience. Pour moi, elle commence quand une institutrice à la retraite m’a enseigné dans sa cuisine. Le lieu était petit et pauvre mais propre, une cuisine d’appartement HLM parmi des milliers. Après quelques rencontres principalement axées sur les termes, l’enseignant me posa une question. Ne trouvant pas la réponse, j’ai demandé pourquoi, me poser cette question, et en réponse j’ai obtenue, c’est pour voir si tu es un homme. J’avais 7 ans, et visiblement elle ne parlait pas de physiologie, mais d’intélecte.
La question qu’elle me posa est : J’ai un élément nommé A, j’ai un élément nommé B, si je les réunis quel sont les cas possible. Fier de mes facilités d’entendement, j’ai répondu instantanément, il y a 4 cas, le cas AA, le cas AB, le cas BB, le cas BA. Et je me suis entendu dire, tu es un enfant, tu es en age de grandir.
J’ai suivit de nombreux cours, appris de nombreuses règles, à chaque cours, elle me montrait à l’aide de ce que nous pouvons trouver dans une cuisine, des mariages. Des mariages de phénomènes physiques, avec l’eau, le sel, la farine, la température. Des mariages de textures avec les gouts et les arômes, elle me montrait comment marier les idées. Mais comme je suis un canard du savoir, tout glissait sur moi, et rien ne me pénétrait, ainsi à la question j’avais toujours la même réponse, même si des centaines de mariages linguistiques et physiques m’avaient été montré.

Et un jour, j’ai eu un doute, car j’avais compris qu’un phénomène A mis dans un milieu B créait un phénomène C qui pouvait lui même avoir une multitude d’effet comme amplifier le phénomène A. Derrière cette description, il y a l’art de s’exprimer, l’art de manier une multitude d’univers aux lois différentes, l’art de percevoir le monde, l’art de pouvoir modéliser afin de pouvoir s’exprimer. L’art de pouvoir comprendre en partie, ce que nos ancêtres nous ont laissé. A ma nouvelle réponse, l’enseignante m’a déclaré qu’à partir de ce jour, j’étais devenu un homme, et que bien qu’elle ai cru que c’était impossible, elle avait réussit à m’apprendre à apprendre. Elle m’a dit que j’étais maintenant éveillé, et que je pouvais enfin avoir accès aux savoirs.

Percevoir à 7 ou 8 huit ans, une multitude d’univers aux lois différentes mouille forcément mon caractère de canard. J’aimais bien mon confort de croyances, mon confort d’absolue, mon confort de monde limité à l’aide de sciences dites dures (algèbre, physique…).

J’ai grandis en m’amusant des grands prêtres des sciences et des certitudes issus des mondes limités, j’ai grandis en m’amusant à créer des techniques et des systèmes à chaque fois que j’en ai eu l’occasion. Me voici vieux, dans un monde de technologies corrompues, le temps a emporté tous les amis qui comprenaient ce que je disais et comment je construis mes idées. Me voici vieux, dans un monde de techniques de codages corrompues. Mais une lueur dans la nuit est apparue, vi l’éditeur de texte qui reprend les techniques du langage Celte, la technique qui marrie plusieurs univers au lois différentes. En réponse, je lui ai fait un appel du pied en indiquant comment modéliser les sons, comment modéliser les images, comment générer des vidéo interactive pour envoyer un reflet de notre technique de pensées. L’enfant perçoit un monde limité et s’égare dans ses croyances d’absolue, l’homme perçoit une multitude d’univers et génère des richesses que nous pouvons partager. Vous remarquerez que les grands hommes s’expriment toujours sous forme d’égalité, et ce n’est pas pour rien, car pour pouvoir penser, il faut en premier être éveillé, il faut que quelqu’un nous ai appris à manier les idées. Le savoir n'est pas inné, j'ai des centaines de millier d'années et je ne parle pas de physiologie. Je me sens plus proche d'un Néandertalien éveillé que d'un utilisateur de mac Apple et ce n'est pas sans raisons.


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

lundi, février 11, 2019

Biodiversité lutter contre les espèces envahissantes

S'il est facile d'identifier les espèces invasives comme l'écureil gris, le frelon asiatique, l'écrevisse de Louisiane, l'algue tueuse ... L'analogie avec notre société se fait autour d'un point commun, qui est la bêtise par manque de culture sur ce qui nous unis. J'entends par là la convention de 1793.
Nous pouvons reconnaître dans les pratiques de google l’écureuil gris, les pratiques d'amazon l'écrevisse ... qui pourrait se résumer à l'idée que la société n'est plus au service de l'homme, mais que l'homme doit être au service d'un homme, ou d'une entreprise, ou encore d'une idéologie.
La terre est vaste, les cultures nombreuses, et nous sommes de plus en plus confronté à des vendeurs de croyances qui essaient de nous imposer leurs misères, sans tenir compte de notre culture. En arriverai à croire qu'il faut faire payer le savoir, alors même que nos libertés dépendent du savoir. Nous ne naissons pas homme (au sens de la convention de 1793), nous le devenons grâce à ceux qui nous ont appris à apprendre.

 Je propose d'expliquer aux français qui ont été trompé par le formatage des entreprises extérieures, que quand l'état français aide une famille, ce n'est pas une rente. Cet argent est notre bien commun et a une mission particulière qu'il ne faut pas détourner. L'argent des fournitures scolaires est là pour que chaque enfant puisse avoir les mêmes chances, les mêmes droits, ce n'est pas pour aller jouer au tiercé. Quand il y a une aide au logement, il faut que cette aide soit utilisée pour le logement et pas dans diverses croyances ou modes. Je propose de créer un concours qui sélectionne quelques candidats dans de nombreux pays, et de prendre en pension complète, pour une formation complète jusqu'au plus haut niveau. Ainsi cette multitude sera notre ambassadeur et pourra expliquer ce qui est acceptable chez nous, et aussi ce qui ne l'est pas. La solution que je propose est une large diffusion de notre culture, qui défend les idées de la convention de 1793, sur la liberté de se déplacer, sur la liberté de se cultiver pour pouvoir devenir humain et respecté.

Il est certain que tous les petits despotes qui rèvent de dictature, que toutes les entreprises étrangère qui prennent les hommes pour des objets, que toutes les cultures étrangères qui ont des rois ne vont pas apprécier et vont essayer des campagnes de publicités pour conditionner et pour essayer de tuer la bonne information dans un flot d'informations inutiles. Mais avec de la culture, cela sera sans effet, car le jugement sépare aisément ce qui différencie l'homme de l'animal.

 En 1793, la Convention a même construit toutes les grandes écoles qui ont été financées plus tard par Napoléon III.

L'argent ne se mange pas, ce n'est qu'un symbole qui s'ajuste. Les finances publiques n'existent que dans un état de droit, et pour cela il faut qu'il y ait des hommes. Les hommes contribuent d'une manière volontaire car c'est notre bien commun, contrairement au roi qui vient prendre de force la ressource vital qui permet la survit de l'animal.

 L'éducation corrige les croyances et les idéologies issus de l'ignorance

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatrevingt-treize 

Dis moi tonton, toi qui sait tout, à Tchernobyl aussi il ont mis la secrétaire sur les missions du technicien ? 


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

vendredi, janvier 25, 2019

L'ordinateur de demain

Bonjour,
Suite au dernier poste qui explique comment s'exprimer en français en utilisant l'informatique, voici en toute logique le comment sur le matériel.

J'ai testé cette technique sur plusieurs box android équipées en S905 et S912.
L'installation de ce matin est sur une x96mini avec un Amlogic S905, c'est une box que j'ai acheté dans les 15 euros.

En premier, à l'aide de mon P.C. sous ubuntu mate, j'ai téléchargé une image armbian basé sur ubuntu mate ici :
https://yadi.sk/d/pHxaRAs-tZiei/5.44/kernel_4.18_20180806

Puis j'ai fait un clique droit sur l'image téléchargé, et ubuntu mate m'a proposé de restaurer l'image, j'ai sélectionné la SD card introduite et validé la restauration. Cela prends quelques minutes.

Une fois la carte préparée, j'ai démonté la carte SD, et je l'ai introduite dans la x96mini allumé. j'ai sélectionnée "app", j'ai sélectionné "update & bacup", j'ai sélectionné "local update" et j'ai indiqué le fichier "aml.update.zip". J'ai validé plusieurs fois aux demande et la machine à rebouté.

Après 10 minutes, j'ai débranché la X96mini, j'ai retiré la SD card, le l'ai mise dans mon P.C. j'ai récupéré le fichier contenant S905... dtb qui se trouve dans le répertoire dtb, je l'ai renommé en dtb.im et placé dans boot (j'ai utilisé mv en ligne de commande en terminal pour renommer et déplacer). J'ai démonté la carte de mon PC, et puis introduite dans la X96mini avant de la rebrancher. Et tout à fonctionné.

En détail, il faut laisser le temps de la première installation.
Première étape la machine démarre, et demande un login, c'est root, puis un mot de passe c'est "1234" puis elle demande encore un mot de passe, c'est à nouveau "1234" à partir de maintenant il faut entrer votre mot de passe root et valider, puis entrer une deuxième fois votre mot de passe root et valider, ensuite donner votre nom et valider et ensuite entrer 2 fois votre mot de passe en validant à chaque fois, renseigner les question et la machine redemarre, il faut attendre quelques minutes et elle redemarre sous ubuntu mate.

En premier retour d'expérience, j'ai l'impression que le S905 est moins réactif que le S912, mais il est encore trop tot pour juger. Je vais essayer de tester plusieurs paramétrages, et peut-être que les 10 euros qui différencie le S905 du S912 ne seront pas necessaire.

En réponse au commentaire, avant d'entreprendre, j'ai passé plusieurs jours à lire les différents articles et posts concernant les possibilités de boot des box TV. J'ai en poche plusieurs années d'expérience d'orange PI et autres arduino ou de même nature, car j'ai toujours crue en une électronique simplifiée. Pour aller à l'essentiel, de tout les articles, celui qui me semble être le meilleur ce trouve derrière ce lien : https://forum.armbian.com/topic/2419-armbian-for-amlogic-s905-and-s905x-ver-544/
c'est en anglais, il n'indique pas les défauts d'affichage, et pleins de détails qui semblent indispensable (et demande autrement des années d'expériences), mais il est ce qui se trouve de mieux à l'instant.

Nouvelle boxe, nouvelle installation, et quelques adaptations car la technique du S905 n'a pas fonctionné.

C'est une KM8P trouvé à presque 20 euros, processeur S912

Les vidéos :
réception box
gravure image
choix OTA
premières fenêtres sous linux

La version qui va bien est Armbian_5.44_S9xxx_Ubuntu_bionic_3.14.29_mate_20180729.img.xz
trouvé sur  https://yadi.sk/d/pHxaRAs-tZiei/
je n'ai pas eu de fichier à déplacer, mais j'ai du faire un startx pour pouvoir ouvrir un terminal sur lequel je puisse travailler.

La taille de SDcard, n'est jamais celle de l'image. Astuce, une fois la SD card gravé, il faut la démonter, puis la remonter avec gparted et récupérer tout l'espace disponible dans l'EXT4


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

vendredi, décembre 07, 2018

Parlons français ou l'art de s'exprimer avec les moyens d'aujourd'hui

Quatrevingt-treize (1793) a clamé :
Une société n'est composée que d'hommes.
Des hommes bien nourris, bien soignés, et cultivés.

En ces termes, nous retrouvons l'entendement dans les techniques d'associations d'idées. La vérité est une, et dès que nous imaginons des versions de la vérité, il n'y a plus de vérité. Parler français entend que nous n’occultons pas la généralité à l'aide de la particularité.

En exemple, prenons une particularité, le mouvement d'une aiguille issus du mécanisme d'une montre. Cette particularité, nous fait apparaître un temps linéaire régulier. Maintenant prenons la généralité, ce que nous observons réellement. Si nous passons le doigt sous le filet d'eau d'un robinet, nous observons que l'eau en amont du doigt est déformé, c'est la même chose avec la génération des sons, ou encore avec la lumière observable pendant une éclipse. Le futur influence le présent, car l'analyse ne peut être que générale et jamais particulière. C'est la somme des équilibres qui donne la résultante observée.

Parler français, c'est l'art de manier des sommes d'équilibres pour exprimer des idées, comme celle qu'une société n'est composée que d'hommes. Cette technique, n'est pas vraiment nouvelle, car il suffit d'aller à coté de Tarascon sur ariège pour trouver cette technique dans les grottes préhistoriques.

L'espace d'un instant, reprenons les techniques de nos ancêtres et jouons un peu avec. Une de leur technique de communication, était de percer un petit galet plat, de dessiner une position sur une face, de dessiner une autre position sur l'autre face, de glisser un lacet dans le trou, de vriller le lacet, puis de tirer sur le lacet pour faire tourner le galet produisant ainsi ce que nous pourrions nommer une vidéo.

Je propose de faire exactement la même chose. L'intérêt me semble vital, car il différencie l'homme de l'animal. L'homme modélise, l'animal imite. En ce 7 décembre 2018 toutes les vidéos qui m'ont été présentées étaient d'un format bien lourd, issus de l'imitation (images imitées et sons imités, peut-être compressé, mais pas généré). Faire le singe, ne grandit pas l'humanité, et peut même nous occulter la vérité.

Reprenons la création de notre vidéo. Nous savons qu'elle va être générée, mais nous devons choisir le support du moment. A l'époque ce fut le caillou, aujourd'hui c'est le html5.

Nous commençons donc à ouvrir notre éditeur de texte.
Nous créons un fichier dans lequel nous écrivons le code conventionnel pour dire aux navigateurs internet que c'est un fichier html5, ce qui se nomme aussi page web.

<!DOCTYPE html>
<html>
<head>
<meta charset="UTF-8">
<title>Titre du document</title>
</head>

<body>
Contenu de la vidéo
</body>

</html>



Quand nous voulons faire exécuter une action en html5, la convention est d'utiliser le support nommé javascript. Donc toujours avec notre éditeur de texte, nous créons un deuxième fichier pour générer des images et des sons.

Revenons au début de ce texte, parler français, ce n'est pas de l'orthographe, souvent les écris de ceux qui ont marqué notre histoire s'en joue. Parler français, c'est l'art d'associer les généralités. La première des généralités ici est une somme d'images, est une somme de sons, et est un mécanisme qui va faire apparaître les images et les sons au bon moment pour générer la vidéo.

En d'autres mots, nous allons avoir des actions qui génèrent des images, des actions qui génèrent des sons, et des actions qui gèrent les événement.

A GENERATEUR D'IMAGE


Commençons par les images en reprenant l'esprit de construction par généralités.  Une image est une somme de formes possédant plusieurs propriétés. Chaque propriété appartient à une dimension possédant ses propres lois. Dessiner revient à sélectionner des propriétés. Nous n'avons qu'à créer des ensembles contenant toutes les valeurs utiles dans chaque propriété. Avec notre éditeur de texte, nous écrivons donc dans le premier fichier javascript, ce qui se nomme un tableau et s'écrit de la forme :
var p1 = [130, 12, 5, 77.4, 7, 44, 9, 74, 14.8];
En javascript écrire var revient à indiquer que nous créons une variable, ici var p1, pour indiquer que ce sont les valeurs de la propriété nommée p1.

Nous créons donc :
la propriété largeur
la propriété longueur
la propriété angle des 4 coins (ce qui permet de générer toutes les formes, même les carrés ou les cercles).
la propriété opacité,
la propriété dégradé composée elle même de plusieurs propriétés avec la propriété couleur
la propriété position composé de deux propriétés (une horizontale l'autre vertical)
...

En d'autres mots, il y a comme dans la langue française, une multitude de manière pour dessiner la même image, comme nous verrons plus tard il existe une multitude de manière pour générer le même son.

Exemple appliqué par la génération d'un premier coup de crayon :

 var screenL =0 ;
 var screenH =0 ;

function myFunction1() {
  screenL = screen.width ;
}
myFunction1();
function myFunction2() {
  screenH = screen.height ;
}
myFunction2();




 function load() {

var scrLc = Number(screenL)*0.01;
var scrHc = Number(screenH)*0.01;

var ok1 = scrLc*50;
var ok2 = scrHc*50;

p1=['#0066ff' ,'#00cc00' ,'#003399' ,'#cc3300' ,'#cc3700' ,'#ce3300' ,'#ee005c' ,'#e6005c' ,'DodgerBlue' ,'Tomato']
p2=[10 ,20 ,7 ,3 ,12 ,17 ,25 ,41 ,7 ,11]
p3=[11 ,12 ,13 ,14 ,33 ,12.5 ,15 ,10.5 ,2.3 ,17]
p4=["0% 0% 0% 0% / 50% 50% 50% 50%", "50% 50% 50% 50% / 0% 0% 0% 0%",
"0% 50% 0% 50% / 50% 50% 50% 50%", "50% 50% 50% 50% / 0% 50% 0% 50%",
"0% 50% 0% 50% / 0% 50% 0% 50%", "50% 0% 50% 0% / 50% 0% 50% 0%",
"100% 50% 100% 50% / 100% 50% 100% 50%", "20% 30% 40% 50% / 60% 70% 80% 90%",
"5% 5% 5% 5% / 55% 55% 55% 55%", "90% 80% 70% 60% / 50% 40% 30% 20px"]
p5=[10 ,20 ,17 ,13 ,54 ,47 ,25 ,41 ,27 ,11]
p6=[28 ,20 ,30 ,40 ,25 ,25 ,33 ,20.5 ,23 ,27]

for(var uui=0;9>uui;uui++){
var a;
function ajouteElemen() {
var body   = document.body || document.getElementsByTagName('body')[0],
a  =  document.createElement("div");
a.setAttribute("id","b"+uui+"v");
a.style.position = "absolute";
a.style.backgroundColor =p1[uui];
a.style.width =Number(scrLc*p2[uui])+"px";
a.style.height =Number(scrHc*p3[uui])+"px";
a.style.borderRadius =p4[uui];
a.style.marginLeft =Number(scrLc*p5[uui])+"px";
a.style.marginTop =Number(scrHc*p6[uui])+"px";
a.style.opacity = "0.7";
body.insertBefore(a,body.childNodes[0]);
}

ajouteElemen();
}


}

document.addEventListener("DOMContentLoaded",function(){load()});


En détail, nous écrivons dans un fichier nommé im2.js, le texte en rouge ci-dessus.
Il contient un dessin composé de 10 traits de crayons, ou 10 formes de dessins pour les puristes.
J'ai en premier écris ce qui se nomme une fonction pour lancer automatiquement la génération, c'est la ligne avec addEventListener

 Ensuite, je crée une boucle qui indique combien de dessins nous allons générer
c'est  : for(var uui=0;9>uui;uui++){

et enfin je crée un tableau pour chaque dimension, ici p1 est la première dimension ici la couleur de remplissage, P2 la deuxième c'est la dimension largeur ....

Afin d'adapter le dessin à la taille de l'écran j'ajoute deux variables screenL et screenH qui vont ajuster les dessins

et pour finir nous ajoutons dans notre fichier html, juste avant /body
script src="im2.js
/script
/body

Faire un controle + U sur le lien en dessous pour voir l'effet et son code
https://www.letime.net/h

Téléchargement data-paper

Deuxième exemple appliqué, une évolution du premier exemple :

 function load() {

for(var largeurecran=.01*screen.width,hauteurecran=.01*screen.height,l={0:[],1:[],2:[],3:[],4:[],5:[],6:[],7:[],8:[],9:[],10:[],11:[],12:[],13:[],14:[],15:[],16:[],17:[],18:[],19:[],20:[],21:[],22:[],23:[],24:[],25:[],26:[],27:[],28:[],29:[],30:[],31:[],32:[],33:[],34:[],35:[],36:[],37:[],38:[],39:[],40:[],41:[],42:[],43:[],44:[],45:[],46:[],47:[],48:[],49:[],50:[],51:[],52:[],53:[],54:[],55:[],56:[],57:[],58:[]},vam=[3.8,30,"black",3,13,"2px","absolute",.99,"rotate(0deg)","height 1s",1,"10px 10px 5px lightblue"],
vam1=[3,7.7,17.1,21.8,26.5,35.9,40.6,50,54.7,59.4,68.8,73.5,82.9,87.6,92.3,.6,5.3,10,14.7,19.4,24.1,28.8,33.5,38.2,42.9,47.6,52.3,57,61.7,66.4,71.1,75.8,80.5,85.2,89.9,94.6,.6,6.8,11.5,14.7,20.9,25.6,30.3,33.5,39.7,44.4,47.6,53.8,58.5,63.2,66.4,72.6,77.3,80.5,86.7,91.4,96.1,0],vam2=["white","#975401"],vam3=[2.3,.8,2.9,2.3,.8,.8,2.9,2.3,.8,2.9,2.3,.8,.8,2.9,2.3,.8,2.9,2.3,.8,.8,2.9],b1=0;57>b1;b1++){for(var b2=0;12>b2;b2++)l[b1][b2]=vam[b2];l[b1][3]=vam1[b1]}for(var b3=15;57>b3;b3++)l[b3][2]=vam2[0];
l[57][2]=vam2[1];for(var b4=15;36>b4;b4++)l[b4][0]=4.4,l[b4][4]=43,l[b4][1]-=20;for(var b5=36;58>b5;b5++)l[b5][0]=vam3[b5-36],l[b5][1]++;l[57]=[100,60,"#975401",0,10,2*largeurecran+"px","absolute",.95,"scale(1, 1)","height 1s",85,10];
l={1:l[0],2:l[1],3:l[2],4:l[3],5:l[4],6:l[5],7:l[6],8:l[7],9:l[8],10:l[9],11:l[10],12:l[11],13:l[12],14:l[13],15:l[14],16:l[15],17:l[16],18:l[17],19:l[18],20:l[19],21:l[20],22:l[21],23:l[22],24:l[23],25:l[24],26:l[25],27:l[26],28:l[27],29:l[28],30:l[29],31:l[30],32:l[31],33:l[32],34:l[33],35:l[34],36:l[35],37:l[36],38:l[37],39:l[38],40:l[39],41:l[40],42:l[41],43:l[42],44:l[43],45:l[44],46:l[45],47:l[46],48:l[47],49:l[48],50:l[49],51:l[50],52:l[51],53:l[52],54:l[53],55:l[54],56:l[55],57:l[56],58:l[57],
59:l[58]};
for(var uui=1;59>uui;uui++){var rajouteElemen=function(){var b=document.boday||document.getElementsByTagName("body")[0],a=document.createElement("div");a.setAttribute("id","b"+uui+"v");a.style.width=l[uui][0]*largeurecran+"px";a.style.height=l[uui][1]*hauteurecran+"px";a.style.background=l[uui][2];a.style.marginLeft=l[uui][3]*largeurecran+"px";a.style.marginTop=l[uui][4]*hauteurecran+"px";a.style.borderRadius=l[uui][5];a.style.position=l[uui][6];a.style.opacity=l[uui][7];a.style.transform=l[uui][8];
a.style.transition=l[uui][9];1==l[uui][10]&&a.setAttribute("active","background: #B8B6B6");b.insertBefore(a,b.childNodes[0])},nouveauin;rajouteElemen()};
}

document.addEventListener("DOMContentLoaded",function(){load()});


Faire un controle + U sur le lien en dessous pour voir l'effet et son code
https://www.letime.net/h/a.html



 B GENERATEUR DE SONS

Pour le son, nous reprenons exactement la même technique que pour les images.
La difficulté rencontré est induite par les croyances et la technologie dédiée à des méthodes imitatrice. En d'autres mots, nous sommes obligé de créer plusieurs fichiers de dimensions adaptatrices. Comme ce sont des fichiers figés, qui dans les faits ne sont que des adaptateurs de technologie, je dis à quoi ils servent et comment les récupérer. Je garde tout l'entendement pour l'utile, je garde l'entendement pour la création de fichier audio. Pour que chacun puisse générer le son qu'il désire.

Le fichier act1.js sert à dessiner les variations de pressions (croissant ou décroissant).
Le fichier adapt.js sert à corriger le fait que les ordinateurs ne savent pas compter à grande vitesse, c'est une table d'adressage des réponses mathématiques possibles.
Le fichier adapt1.js sert à adapter le format à une forme d'écriture imposée actuellement
Le fichier joa.js est le fichier qui lit le fichier audio adn.js, c'est lui qui pilote les lois physiques. Si la carte audio linux que j'ai créé était sur le marché, ce fichier pourrait piloter directement l'électronique de la carte audio. Mais comme ce n'est pas le cas, nous devons utiliser plusieurs autres fichiers adaptateurs pour arriver à un format audio compatible.
Le fichier adesse.js qui sert à pouvoir lancer la lecture du son avec les touches du clavier,ici la lettre a
Le fichier back1.js qui est un convertisseur audio, il met en forme et nomme
Le fichier example.js qui permet que le même son puisse être joué plusieurs fois en même temps
Le fichier image.js qui génère le dessin
Le fichier index.html qui indique aux système que c'est une page web, qui appel les fichiers applications et qui donne un repère d'écriture avec une balise d'identification id=fleur


Le fichier adn.js est le fichier son, il pèse que quelques octets et son poids n'est pas lié à sa durée. En exemple

var vall1=[1, 228, 18, 4, 30, -3, 220, 1, 40, 228,
169, 4, 12, -1, 165, 0, 0, 0, 40, 159,
0, 0, -1, 190, 0, 0, 0, 78, 62, 0,
0, -1, 70, 0, 0, 0, 153, 39, 0, 0,
10, 130, 0, 0, 0, 103, 27, 0, 0, 5,
131, 0, 0, 9, 5, 50, 0, 50, 50, 0,
84, 5, 131, 6, 0, 24, 0, 0, 0, 0,
0, 90, 1, 1, 1];


le fichier audio au format adn est composé de 75 valeurs qui vont agir dans cinquante dimensions aux lois différente au travers du fichier joa.js 


Faire un controle + U sur le lien en dessous pour voir l'effet et son code
https://www.letime.net/h/a

Dans l'exemple le son se joue avec la touche a du clavier, j'aurai tout aussi bien pu le jouer avec l'image, ou encore au clique sur une zone du document.

Téléchargement data-paper


 C GENERATEUR D'EVENEMENTS 

Dans un dialogue, la coupure est importante, car elle permet de régler le rythme, de trouver la porte d'entrée de la compréhension. Ceci se traduit pour le gestionnaire d'actions, par la création d'actions possibles.
La première de ces actions est de pouvoir entrer dans le document par où on veut. De pouvoir avancer dans le document à partir de l'endroit choisit, de pouvoir revenir sur des parties du document, de pouvoir trouver un autre univers ou la partie cherchée du document est présentée en d'autres mots. Cela ce traduit que nous pouvons aussi régler la vitesse de la vidéo, pour passer rapidement sur les parties acquises et lentement pour celle qui nous semble le mériter.

Pour changer d'univers nous créons un bouton rouge qui a chaque action de clique change d'univers. Ici j'ai créé deux univers, mais nous pouvons en créer autant que necessaire.

https://www.letime.net/h/c

La fonction qui permet de changer d'univers est :
function action1Press(){version+=1;2   
Ensuite, il n'y a qu'à attacher cette fonction soit à un clique dans une zone, soit à l'affichage d'une image, pour lancer l'action, ici c'est le clique sur un bouton rouge.

Téléchargement data-paper

 D GENERATEUR DE VIDEOS 

Une vidéo est une suite d'images défilantes. Les formats vidéo actuels séparent les bandes son, mais puisque nous générons, je préfère attacher les sons aux images de manière garder le concept qui permet la génération des vidéos.

Faire un controle + U sur le lien en dessous pour voir l'effet et son code
https://www.letime.net/h/d

Le concept, nous générons toutes les images utiles,  elles sont toutes présentes sur la page web, et dans la dimension qui active ou désactive du css, nous activons l'affichage de la page au bon moment. Comme tout ce qui est en dehors de la physiologie humaine n'a pas de sens, ici la persistance rétinienne crée le lien entre les images pour reproduire le mouvement. Exactement comme il était pratiqué, il y a 13000 ans en tournant la tête ou en faisant tourner le galet percé.
Les sons sont générés puis joués en étant attaché aux images, j'ai ajouté les sons au clavier sur les lettres azerty en sélectionnant les sons de manière à ce qu'à la touche clavier, on s'apperçoive bien du poids de la mesure. les effets sont particuliers en appuyant ni trop peu, ni trop.

La ligne javascript qui lance le rythme qui va permettre l'affichage de l'image au bon moment est :
function lancertout(){nbimg=setInterval(seance,vitesseDuVent);setTimeout(durermax,81E4*persistanceretinienne);change(persistanceretinienne)}

Téléchargement data-paper

E GENERATEUR DE MULTIDIRECTIONNELLES

Le générateur multidirectionnel est l'association du générateur d'image, avec le générateur de son, avec le générateur d'événements, avec le générateur de vidéo pour obtenir en résultante l'effet de vidéos multidirectionnelles.

Faire un controle + U sur le lien en dessous pour voir l'effet et son code
https://www.letime.net/h/e 

Ici le son généré est un eccho, pour se faire je place la quatrième valeur à 3 et une durée de 250 en position 72, ce qui se traduit dans le fichier son adn par :

var vall1=[1, 220, 12, 3, 0, 10, 30, -3, 200, 30,
41, 2, 0, 1, 220, 0, 0, 0, 175, 36,
0, 0, 5, 130, 0, 0, 0, 80, 62, 0,
0, 5, 127, 0, 0, 0, 140, 39, 0, 0,
1, 130, 0, 0, 0, 60, 27, 0, 0, 10,
127, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0,
0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0,
0, 250, 0, 0, 0];


le second son est un marteau acoustique (une grande amplitude qui diminue)
var vaxl1=[1, 220, 169, 1, 50, 1, 130, 0, 0, 30,
169, 2, 10, 1, 129, 0, 0, 0, 40, 159,
0, 0, -1, 129, 0, 0, 0, 130, 159, 0,
0, 0, 0, 0, 0, 0, 160, 80, 0, 0,
0, 0, 0, 0, 0, 90, 60, 0, 0, 0,
0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0,
0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0,
0, 180, 1, 0, 1];


et j'ajoute deux autres sons plus basique pour créer un retour  

 var vaxl1=[1, 220, 24, 7, 0, 20, 30, 0, 240, 30,
41, 2, 0, 1, 220, 0, 0, 0, 175, 36,
0, 0, 5, 130, 0, 0, 0, 80, 62, 0,
0, 5, 127, 0, 0, 0, 140, 39, 0, 0,
1, 130, 0, 0, 0, 60, 27, 0, 0, 10,
127, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0,
0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0, 0,
0, 18, 0, 0, 5];


Téléchargement data-paper

Version 10 bases de 9 sons  

Téléchargement data-paper-5

F CONCLUSION SUR L'UTILISATION DES OUTILS

Ce  n'est pas parcequ'une société comme mac nous dit qu'une pelle sert à couper les arbres ou qu'une hache sert à décaisser, que nous devons utiliser la pelle pour abatre et la hache pour creuser. Un outil ne pensera jamais pour nous, un vendeur est là pour vendre des outils et non pas là pour nous indiquer des techniques qui nous permettent de nous en passer, tout en étant plus efficace.
La technologie électronique de ces deux dernières décennies a outrageusement oublié de se mettre au service de l'homme, afin de mettre l'homme à son service.
En passant par imposer des listes de protocoles inutiles changeant tout le temps, en n'apportant pas les réponses au besoins qui semblent pourtant évidents. Nous sommes arrivé aujourd'hui, à un point caricatural par sa monstruosité. Ce qui se nomme le bios, et qui devrait servir aux différents éléments électroniques à communiquer entre eux, est devenu un système d'exploitation piloté à distance qui ne sert qu'à des étrangers, nous privant par là mème de toute vie privée. La liberté de la France passe par la création de nouvelles technologies construite sur des microprocesseurs qui ne coûte que quelques euros et surtout nous rende notre liberté. Les GAFA n'existe que parce-que la technologie est corrompue et que nous l'avons accepté.
Je pense qu'en attendant la moins mauvaise solution est d'utiliser un amlogic S912 sous ubuntu

Tutoriel vidéo d'utilisation

Téléchargement data-paper 1
Téléchargement data-paper 2
Téléchargement data-paper 3
Téléchargement data-paper 4
Téléchargement data-paper 5    

autre simple exemple  sur la génération d'images

 

G RESUME DE LA CONCLUSION

Une fois que nous connaissons une vérité, nous ne pouvons pas la désapprendre. Quand notre culture indique qu'une société n'est composé que d'homme, cela induit que tout acte qui réduit le nombre d'hommes bien nourris, bien soignés, et cultivés au profit d'une idéologie ou pire d'une minorité, est considéré comme un acte qui appauvrit la France.
Augmenter les impots des plus pauvres tout en donnant des droits au GAFA ou en supprimant l'impot sur les grandes fortune, induit en toute logique des mouvements comme celui des gilets jaunes. Aucune idéologie, aucune religion, aucune croyance effleure la force de notre culture.
Liberté Egalité Fraternité

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

lundi, décembre 03, 2018

Mécanismes d'une présentation

La présentation a pour but  de dire qui on est. Plus que ce qui est dit, c'est comment cela est dit qui importe.

En exemple prenons la présentation que j'ai placé il y a quelques temps sur mon site internet à qui je suis : https://www.letime.net/b.htm/photo.html

Nous trouvons au clique une page html qui semble standard, avec une barre de navigation. Mais rapidement la page commence à dévoiler son vrai visage, soit en trouvant une barre de navigation vidéo en bas, soit en glissant sur l'image vidéo suivante. L'image suivante pousse à la question, le fait qu'elle n'apparaisse pas vraiment du fait quelle soit excentré, pousse à regarder plus la technique qui affiche le texte, car c'est du texte généré sans lettrine, c'est du dessin javascript illisible pour les robots, puis la vidéo continue à dévoiler des images et des sons entièrement générés en javascript. l'analyse du tout montre une vidéo interactive ne pesant que quelques kilo octets (une fois ma photo otée).

Fleur4 est l'image standard
fleur3 est le générateur de texte
fleur2 est un générateur de son
fleur1 est un générateur de son

J'aurai tout aussi bien pu générer des milliers d'images, mais 4 ms suffisait pour dire qui je suis



Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

vendredi, novembre 30, 2018

chronique d'Alésia, Gaule vs Grec, siècle des lumières vs Einstein


 Les Grecs affirment leurs Dieux et pour imposer leurs croyances et clore toutes discutions, clament : SELON LA REGLE DU GEOMETRE
La raison, la logique représente pour eux un absolue, et quand ils citent la règle du géomètre, ils veulent dire Dieu la dit.

Mais, mais, je suis enfant du siècle des lumières, je suis enfant d'Alésia. La vérité est une, et si nous présentons une version de la vérité, c'est qu'il n'y a plus de vérité.
Qu'est-ce que la géométrie ? Comment est-elle perçue par les Gaulois ?
Que vaut la logique Grec selon notre héritage ?

Analyse d'un enfant du siècle des lumières :
Notre langue de base le celte, place en équilibre plusieurs dimensions possédant des lois différentes, que nous réglons en intensité. Lors de la latinisation, nous avons garder cette coutume d'association d'idée dans le maniement de la langue. Nous retrouvons cette technique dans la rédaction des droits de l'homme, ou encore plus récement dans l'étude des trains qui se croisent ou des problèmes de robinets d'eau.
D'où aujourd'hui, si je veux dessiner une forme géométrique je crée une dimension longueur, une dimension largeur, une dimension contenant les angles des 4 bords, et j'obtiens toutes les formes géométrique imaginable.
La vérité est une, et si nous proposons une version de la vérité, c'est qu'il n'y a plus de vérité. proposer la géométrie est une version de la vérité. Pour les Gaulois, Pour Alésia, la géométrie est un signe d'incohérence. Aussi quand les Grecs, puis plus tard les romains énonçaient selon la règle du géomètre, cela mettait effectivement fin à toute discussion, mais à Alésia pas pour les raisons que les Grecs imaginaient.

S'il cet écris choque, il reste toujours la solution romaine, de traiter de fou tous ceux qui ne croient pas en la géométrie, et de les exterminer.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

jeudi, novembre 22, 2018

LAC 2019

LANGAGE MULTIDIRECTIONNEL

Section : Web and Connected Art
LAC 2019
Introduction :
L’homme perçoit le monde au travers de ses sens et au travers de son langage.
Un langage ce n’est pas des sons, un langage ce n’est pas des mots. Un langage est une manière particulière d’associer les mots selon la tournure que l’on veut exprimer. Le même mot, selon son environnement peut vouloir dire un chose ou son contraire. Pas d’absolue, pas de croyances, juste l’art d’exprimer des sentiments en utilisant le même mot. Ce maniement particulier fait partie des non-dit de la langue française. Une technique incompatible avec la robotique informatique traditionnelle. C’est la raison pour laquelle, j’ai associé quelques codes informatiques afin de garder la spécificité de la langue française. Ces codes ont pour effet de générer images et sons représentant nos sentiments et nos idées. Comme avant nous générions les sentiments avec la langues française, je dis bien générer pas imiter, nous pouvons maintenant générer des vidéos pour exprimer nos sentiments, je dis bien générer non pas imiter.

Principe Technique :
Quand nous parlons français, nous créons un équilibre entre plusieurs dimensions. La résultante exprime l’idée, les sentiments, ou les idées composées de sentiment. Pour arriver à ce résultats nous utilisons parfois les mêmes mots qui changent de sens selon la dimension et la perception. Avec peu d’événements bien placés, nous créons beaucoup d’effets.
Pour générer les vidéo (images et sons), j’ai repris exactement la même technique. La seule contrainte rencontrée se trouve dans les protocoles informatiques. Pour être le plus universelle possible, j’ai décidé d’utiliser comme protocole informatique le HTML5.

Exemple du principe appliqué :
https://www.letime.net/alpha/exemple5.html

Dans les entrailles des sons générés et des images générées, de l’exemple, ou étude de la vidéo
En utilisant firefox comme navigateur, si nous faisons Ctrl+U, nous voyons apparaître le protocole qui fait naitre la vidéo.
Comme tout protocole, c ‘est une suite de conventions jamais très intéressantes par elles-mêmes. Des conventions qui peuvent variées, mais qui peuvent apporter un intérêts par la manière dont elles sont associées.
Ces conventions commencent par indiquer que c’est un navigateur web qui ouvre le fichier :
!DOCTYPE html html lang="fr" head meta charset="UTF-8" meta name="viewport" content="width=device-width,initial-scale=1"
Ensuite nous donnons un titre à la page web :
title Cheval au galop en css title
Et nous créons une balise style dans laquelle, nous allons dessiner plusieurs coups de crayons. Ces coups de crayons selon comment nous les assemblons, nous créons telle image ou telle image.
En exemple : .CorpsCheval{position:absolute;width:300px;height:150px;border:0;border-top-left-radius:50px;border-top-right-radius:50px;border-bottom-right-radius:50px;border-bottom-left-radius:50px;background-color:#cff}
Ici à chaque fois que je vais appeler dans le code le mot  CorpsCheval, il va se dessiner la figure générer par les conventions se trouvant entre les deux parenthèses.
Une fois tous les coups de crayons écrit, avant de fermer la balise style, nous permettons à l’utilisateur d’intervenir dans la vidéo en faisant apparaître un curseur de position .indique{cursor:pointer}. Pour que la vidéo puisse exister les images mêmes si elle existe en permanence, nous allons leur permettre d’apparaitre et de disparaître avec .cachemoi{display:none} .sortdutrou{display:inline}
Il ne nous reste plus qu’à fermer la balise head, pour ouvrir le corps du texte avec body.
Dans le corps du texte, nous préparons la lecture des fichiers audio généré, et nous indiquons les coups de crayons à placer dans chaque image. Une vidéo est une suite d’images.
Et avant de fermer le corps du texte, nous indiquons ou est le gestionnaire d’événements (exemple5.js), un petit fichier nommé script d’un grand mot pour d’écrire qu’il contient des protocoles de fonctionnement.
En détail, ces protocoles sont :
var persistanceretinienne=7 pour le nombre d'images contenu dans la vidéo
nbboucle=70 pour indiquer que le même mouvement va être répété 70 fois.
Une gestionnaire qui accroche les sons aux images.

Deuxième exemple du principe appliqué :
https://www.letime.net/PianoBaul

Je ne reviens pas sur les images pour me focaliser sur la génération des sons.
La technique consiste à créer un fichier de protocole par dimension, puis de mettre en équilibre toutes ces dimensions pour générer le son désiré.

Dans les entrailles, nous avons plusieurs fichiers comme :
adresse.js
adn1.js 
adapt1.js
adapt.js 
joa.js
Ces fichier sont repris dans le troisième exemple.

Troisième exemple de principe appliqué :
https://www.letime.net/j

La vidéo est composé de deux univers, l'un qui génère une mélodie selon l'ordre des sons générés, l'autre univers est un instrument de musique, le basculement se fait par l'utilisateur au clique sur le bouton rouge en bas à droite

 Dans les entrailles,

Il est composé d'un fichier de protocoles par meta dimension.
Une meta dimension est un équilibre entre plusieurs dimensions particulières.

act1.js est le fichier qui permet de dessiner les formes de front, les variations de pressions.

adapt.js est une table contenant toutes les réponses aux calculs mathématiques car si la technologie sait comparée, elle est bien incapable d'effectuer les calculs nécessaires.

adapt1.js est un fichier de convention qui permet de créer une entête au fichier audio pour indiquer aux machine que c'est un fichier audio

adn1.js est un fichier audio modélisé, les sons les plus simples peuvent s'écrire sous cette forme avec quelques octets

adresse.js est un fichier qui indique les emplacements des actions et événements de la vidéo web

back1.js a la même fonction que adresse.js mais c'est un gestionnaire d'événements plus général

example.js est le fichier gestionnaire de l'affichage des images générées de manière à piloter la vidéo

im.css est le fichier qui indique les angles, pour pouvoir faire tourner les traits de crayons générés

image.js est le fichier générateur d'images, c'est un dessinateur

index.html est le fichier de convention html5 qui appel tous les autres fichier

joa.js est un fichier qui permet d'actionner les actions génératrices des sons selon les lois de la dimension appelée



En résumé, les lois générales sont toujours plus proche du vrai que les lois particulières (cf Aristote), mais rien n’empêche d’utiliser des associations de lois particulières dans des dimensions annexes, pour produire les effets désirés. En exemple, si nous passons le doigt dans un filet d’eau sortant du robinet, nous observons qu’en amont du doigt le filet d’eau est déformé. De ceci, nous pouvons dire que le future influence le présent. Nous retrouvons exactement le même phénomène avec les sons, car un son de peut exister que s’il existe un espace non perturbateur assez grand  après lui. De ceci nous pouvons dire, que la loi générale est que le future influence le présent, mais qu’il peut exister des conditions particulières qui nous permettent parfois d’imaginer une ligne de temps continue. Il n’y a pas de mauvaise perception, il n’y a que des perceptions incomplètes et le but de cet écris pour LAC 2019 est de présenter la perception la plus complètes des techniques que j’utilise. Mais il ne faut jamais oublier que la vérité est une, et dès que nous présentons des versions de la vérité comme une ligne de temps continue, il n'y a plus de vérité. Pour générer les sons nous devons utiliser un système mathématique qui intègre que le présent est la résultante du future et du passé. Pour les images c'est identique, cela se nomme interférence mais c'est beaucoup moins évident que pour les sons.