vendredi, décembre 03, 2004

Mesure du temps

Une des caractéristiques de l'homme est sa mémoire et son langage pour la transmettre. Ainsi d'une pensée, traduit en idée, ce lointain ancêtre m'a transmit son éternité. Une autre des caractéristiques de l'homme est de toujours avoir recherché à comprendre de manière à adapter son environnement. De ceci de nombreux outils sont nés et ont évolué dans le temps. Il reste pourtant encore une zone qui est toujours analysé à l'aide des outils premiers, c'est le temps, cette variation qui traduit le changement, le mouvement. Ne serait-il pas temps, d'analyser la forme du temps ?
Est-ce qu'une éternité du commencement jusqu'à la mort d'une répétition, peut se mesurer à l'aide d'un temps unitaire ? Ces phénomène stables sur lesquel le temps n'a aucun effet, n'ont-ils pas leur propre temps particulier, si discret qu'aucune variation nous parait ?
Je pense qu'Enstein s'est égaré en défendant l'idée d'un temps unitaire, et que de fait, chacun son temps, chacun sa vie, même si tout deux sont partagés jusqu'à l'ivresse, cela ne fait que créer un nouveau temps commun, une nouvelle vie.


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Très, très bon!

Helena
http://alicerces.blogspot.com