mardi, janvier 04, 2005

La limite basse du temps

L'infini d'hier est le fini d'aujourd'hui, ainsi l'infini d'aujourd'hui est le fini de demain. En d'autres mots, les limites variant avec l'évolution pour définir la limite basse nous sommes obligés de soit définir un instant précis dans l'évolution, soit de limiter à l'aide d'un domaine de définition particulier.
Je choisis pour cette note la seconde solution, avec la limite de notre perception corporel. Ainsi cette limite est engendré par ce qui est au départ est une force et devient une gène, cette limite est engendrée par la persistance rétinienne. En d'autres mots quand la lumière stimule les cellules de l'oeil, ces cellules restent excitée un cour instant sans présence de cette lumière.
En d'autres mots encore, notre perception visuelle est échantillonée, notre perception visuel n'est pas continue. C'est le cerveau qui corrige cette information de manière à rendre notre perception du temps continue lors d'un mouvement.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: