vendredi, janvier 07, 2005

Temps en physique

Par définition la temps est une variation, un changement d'état.
En appliquant cette définition de base à un système isolé particulier à l'équilibre, nous pouvons dire qu'il n'y a aucune variation, donc pas de temps.
Toujours sur le même système en apportant une action particulière, nous pouvons observer un changement qui au départ est assez élevé pour diminuer vers un nouvel état d'équilibre. Nous pouvons aussi observer que cette diminution est de forme exponentielle.
En d'autres mots, nous pouvons dire qu'un système à l'équilibre sous une action particulière, va se modifier pour atteidre un nouvel état d'équilibre. Cette modification est de forme exponentielle.
En considérant que le temps est la marque d'une variation, ceci se traduit par équilibre, mouvement, équilibre ; ou encore pas de temps, temps, pas de temps.
Cette analyse particulière fait ressortir sur un système particulier que le temps est échantilloné discontinue. De plus nous pouvons observé que son écriture mathématique ne pourra pas se faire à l'aide des mathématiques ( algèbre ) utilisées d'une manière générale actuellement.
Reste l'analyse du non temps, celui-ci est fait actuellement à l'aide d'un repère hors domaine de définition. La cohérence nomme cette pratique folie, puisqu'il y a mélange de domaine de définition, mais à décharge n'oublions pas que l'origine de notre mesure du temps était le gnomon, un instrument de mesure de position par rapport aux planètes. De cet instrument et à l'aide de son ombre nous avons pu avoir une image déformée du temps de notre planète, qui nous sert encore de repère bien utile à notre temps social pour créer de rendez-vous.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Très intéressant...!

Anonyme a dit…

mick