mardi, mai 17, 2005

Graine de croire

J'ai le sentiment que dès notre apparition, il nous apparait deux points important à l'esprit. Ces deux points constituent les droits naturels inaliénables de chaque être humain.
Le premier de ces deux points est la " recherche d'éternité ", une analyse plus fine ne reconnaitrait que celui-ci, le second point n'étant qu'une des nombreuses inductions de ce point. Mais enfant de 1789, je rappelle le second qui est la conservation de la matière ou encore le droit à la propriété créée.
En partant de ce principe, nous nous appercevons que la recherche d'éternité peut se développer sous deux formes différentes, l'une est la recherche de la connaissance et de ses application, l'autre est l'ignorance.
Bien que l'ignorance induise toutes sortes d'attitudes mal-saines comme la fuite, l'indifférence, ou encore un argument qui marginalise nommé " le mal " ; je pense que l'ignorance implique que les êtres recherchent l'éternité au travers de la matière. Ceci va se traduire par des actes inutiles, que nombreux citent comme cruautées ( attacher une casserole aux bourses d'un chien, peler un chat vivant,...fait réel) par l'enfant débutant dans cette voie. Plus tard, se développant l'être ainsi orienté va croire que pour exister il doit détruire, il doit laisser une empreinte sur la matière. Un peu de bon sens suffirait pour s'appercevoir que cette matière est bien peu de chose et quelle est en perpétuelle changement. Comment écrire sur du sable qui est en permanence remanié par les vagues ? Ainsi nous avons pu observer certains de nos présidents, des dictateurs, des hommes de toutes conditions, égarés dans l'ignorance.
Bien que l'ignorance puisse être présenté sous une forme beaucoup plus développée, je ne trouve pas de réel intérêt à en discourir, car pour construire nul besoin de détruire. De plus la recherche de la connaissance et de ses applications m'apporte tellement que je me suis empressé de parler de l'ignorence en introduction de manière à m'en débarasser.

La recherche de la connaissance :
Cette recherche peut prendre trois aspects, le premier utilise les sciences, le deuxième utilise l'art, le troisième utilise la recherche d'un absolue nommé Dieu. Nous retrouvons bien dans ces trois aspects le même but, seul le cheminement varie, parfois ils se croisent, ainsi il n'est pas rare que des personnes expriment leurs foi avec l'art (chant, peinture...), ou utilisent des sciences pour créer des oeuvres d'art, ou encore que la foi engage des hommes dans des recherches en science médicale pour sauver des vies. Ainsi nous sommes bien dans un tout lié s'élevant sans fin, puisque nous retrouvons bien la forme du tourbillon avec la foi qui pousse la science, la science qui pousse l'art, l'art qui pousse la foi.
Les causes premières étant présentées, je développerait à ma prochaine pose les lois des applications. cordialement Apj


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

3 commentaires:

vente a dit…

Vous avez un blog très agréable et je l'aime, je vais placer un lien de retour à lui dans un de mon blogs qui égale votre contenu. Il peut prendre quelques jours mais je ferai besure pour poster un nouveau commentaire avec le lien arrière.

Merci pour est un bon blogger.

Smoke a dit…

Drugs are just bad, you should try to use Herbal Alternatives as a temporary replacement to loose the dependance!

Guitar Master a dit…

I wish I could blog as good as you, but what I can do is give you a nice Guitar Lesson!