mercredi, septembre 14, 2005

Les plaintes du peuple

"Ha ! mere jadis habondant et plantureuse de prosperitez, et ores angoisseuse et triste du declin de ta lignee, je reçoy bien en gré ta correction, et cognois que tes plaintes ne sont point desraisonnables ne sans cause. Mais trop m'est amere desplaisance que j'aye de ce meschief la perte et le reproche ensemble, et que m'en doyes en rien tenir suspect quant d'autruy coulpe je porte la très aspre pénitence. Je suis comme l'asne qui soustient le fardel importable, et si suis aguilloné et batu pour faire etsoufrir ce que je ne puis

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: