dimanche, décembre 25, 2005

Puisque

Mais puisqu'il nous faut mourir, autant choisir de vivre à notre guise. Mais puisque chaque instant signifie la mort du précédent, autant que celui-ci soit digne de pouvoir s'en souvenir. Mais puisque nous plongeons l'humanité dans une éternité autant lui éviter le cauchemar éternel du délire de l'égarement. Le dogme ne rassure point, le dogme égare autant celui qui le subit que celui qui le vend.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: