mercredi, septembre 21, 2005

Ronsard

Les François qui mes vers liront,
S'ils ne sont et Grecs et Romains,
Au lieu de ce livre ils n'auront
Qu'un pesant faix entre les mains

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

jeudi, septembre 15, 2005

L'idee

Si notre vie est moins qu'une journée
En l'éternel, si l'an qui fait le tour
Chasse nos jours sans espoir de retour,
Si périssable est toute chose née,

Que songe-tu, mon âme emprisonnée ?
Pourquoi te plaît l'obscur de notre jour,
Si, pour voler en un plus clair séjour,
Tu as au dos l'aile bien empennée ?

Là est le bien que tout esprit désire,
Là le repos où tout le monde aspire,
là est l'amour, là le plaisir encore.

Là, O mon âme, au plus haut ciel guidée,
Tu y pourras reconnaître l'Idée
De la beauté, qu'en ce monde j'adore.

(L'olive par Bellay)

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Daphnis et Chloé

Or était-il environ le commencement du printemps que toutes fleurs sont en vigueur, celles des près, et celles des montagnes ; aussi ja commençaient les abeilles à bourdonner, les oiseaux à rossignoler, et les agneaux à sauteler ; les petits moutons bondissaient par les montagnes, les mouches à miel murmuraient par les prairies, et les oiseaux faisaient résonner les buissons de leurs chants. Ainsi ces deux jeunes et délicates personnes, voyant que toutes choses faisaient bien leur devoir de s'égayer à la saison nouvelle, se mirent pareillement à imiter ce qu'ils voyaient et ce qu'ils oyaient aussi ; car, oyant chanter les oiseaux, ils chantaient ; voyant sauter les agneaux, ils sautaient, et, comme les abeilles, allaient cueillant les fleurs, dont ils jetaient une partie en leurs seins, et de l'autre faisaient de petits chapelets, qu'ils portaient aux Nymphes, et faisaient toutes chose ensemble, paissant leurs troupeaux l'un auprès de l'autre. (longus traduit par Amyot)

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

mercredi, septembre 14, 2005

Les plaintes du peuple

"Ha ! mere jadis habondant et plantureuse de prosperitez, et ores angoisseuse et triste du declin de ta lignee, je reçoy bien en gré ta correction, et cognois que tes plaintes ne sont point desraisonnables ne sans cause. Mais trop m'est amere desplaisance que j'aye de ce meschief la perte et le reproche ensemble, et que m'en doyes en rien tenir suspect quant d'autruy coulpe je porte la très aspre pénitence. Je suis comme l'asne qui soustient le fardel importable, et si suis aguilloné et batu pour faire etsoufrir ce que je ne puis

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

saint louis

Ciz sainz hom ama Dieu de tout son cuer et ensuivi ses oeurvres ; et y apparut en ce que, aussi comme Diex morut pour l'amour que il avoit en son peuple, mist-il son corps en avanture par plusieurs fois pour l'amour que il avoit à son peuple ; et s'en fust bien soufers, se il vousist, si comme vous orrez ci-après.
La grans amours qu'il avoit à son peuple parut à ce qu'il dist à mon signour Loys, son ainsné fil, en une mout grant maladie que il ot à Fonteinne-Bliaut : "Biaus fiz, fist-il, je te pri que tu te faces amer au peuple de ton royaume ; car vraiement je ameroi miex que uns Escoz venist d'Escosse et gouvernast le peuple dou royaume bien et loialment, que ce que tu le gouvernasses mal apertement." Li sainz roys ama tant verité que neis aus Sarrazins ne vout-il pas mentir de ce que il lour avoit en convenant.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

mardi, septembre 13, 2005

Parlez-vous francais ? (bis3)

Lors virent tot a plain Costantinople cil des nés et des galies et des vissiers ; et pristrent port et aancrerent lor vaissiaus.
Or poez savoir que mult esgarderent Costantinople cil qui onques mais ne l'avoient veue ; que il ne pooient mie cuidier que si riche vile, peust estre en tot le monde, cum ils virent ces halz murs et ces riches tours dont ele ere close tot entor à la reonde, et ces riches palais et ces haltes yglises, dont il i avoit tant que nuls nel poist croire, se il ne le veist à l'oil, et le lonc et le lé de la vile qui de totes les autres ere soveraine. Et sachiez que il n'i ot si hardi cui la chars ne fremist ; et ce ne fu mi merveille ; que onques si granz affaires ne fu enpris de nul gent, puis que li monz fu estorez.
Lors descendirent à terre li conte et li baron et di dux de Venise ; et fu li parlemenz ou mostier Saint-Etienne. Là ot maint conseil pris et doné. Totes les paroles qui là furent dites ne vos contera mis livres ; mais la summe des conseil si fu tiels, que di lux de Venise se dreça en estant et lor dist :
"seignor, je sai plus del convine de cest pa¨s que vos ne faites, car altre foiz i ai esté. Vos avez le plus grant afaire et le plus perillos entrepris que onques genz entrepreissent ; por ce si covendroit que on ovrast sagement. Sachiez, se nos alons à la terre ferme, la terre est granz et large, et nostre gent sont povre et diseteus de la viande. Si s'espandront par la terre por querre la viande ; e il i a mult grant plenté de la gent el pa¨s ; si ne porriens tot garder que nos n'en perdissiens.
Et nos n'avons mestier de perdre ; que mult avons poi de gent à ce que nos volons faire."

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

lundi, septembre 12, 2005

Or se chante

"Estoilette, je te voi,
Que la lune trait a soi.
Nicolete est avuec toi,
M'amiëte o le blont poil.
Je cuit Dieus la vout avoir
Por la lumiere de soir,
Que par li plus bele soit.
E ! amie, entent a moi.
Pleüst ore al sovrain roi,
Que que fust del recheoir,
Que fusse la sus o toi !
Si j'estoie fiz a moi,
Suer, douce amie."

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Parlez-vous francais ? (bis2)

(Benoit de Saint-More)
Sire, por cest enfant petit
qe tu engendras de ta char
te pri nel teignes a eschar
ce que je t'ai dit e nuncié.
Aies de cest enfant pitié :
jamés des euz ne te verra.
S'ui assenbles a ceuz de la,
hui est la mort, hui est ta fins.
De soi remandra orfenins.
Cruelz de cuer, lous enragiez,
par qoi ne vos en prent pitiez ?
Par qoi volez si tost morir ?
Par qoi volez si tost guerpir
et moi e li e vostre pere
e voz serors e vostre mere ?
Par qoi nos laisseroiz perir ?
Coment porrons sens vos gerir ?
Lasse, com male destinée!"
A icest mot chaï pasmée
A cast desus le paviment


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Parlez-vous francais ? (bis1)

Prononcé dans la chapelle d'Aix :
Nostre emperere a son fil apelé :
"beaus fiz," dist il, "envers moi entendez :
Voiz la corone qui est dessour l'autel ?
Par tel covent la te vueil je doner :
Tort ne luxure ne pechié ne menez,
Ne traïson vers nului ne ferez
Ne orfelin son fié ne li toudrez
S'ensi le fais, j'en lorai damedé :
Pren la corone, si seras coronez ;
O se ce non, fiz, laissier la ester :
Je vo defent que vos n'i adesez."
Looïs l'ot, le sens cuide desver :
Li quens Guillames s'est durement hastés ;
Dist au portier : "Amis, la porte ouvrés ;
Je sui Guillames, ja mar le meskerrés."

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

vendredi, septembre 09, 2005

Le temps sans limite

Si demain je suis vieux,
je serais heureux.
Heureux d'avoir pu profiter
de tout ce temps, pour
avoir eu les occasions de
provoquer les événements.
La vieillesse est notre richesse,
sans elle comment savoir qu'un
mouvement, un temps, c'est écoulé ?
Notre force est notre faiblesse,
et de l'écouter, nous apprenons
à en profiter.
Cordialement

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

mercredi, septembre 07, 2005

Il pleut sur montpellier

Il pleut sur montpellier,
Le maire sait faire de beaux banquets,
Les rues sont innondées,
Les amis sans savoir ont été placés,
Nos impots sont augmentés,
De belles voitures apparaissent de plus en plus
J'ai vu une jeune fille pleurer devant
sa voiture détruite par les eaux, elle
n'était pas payée et mal assurée manque de budget.
J'ai vu partir les favoris en voyage dans d'autres
pays avec le bien qui devait construire ici.
J'ai vu des voitures tomber dans des plaques
d'égouts aux couvercles non sécurisés,
j'ai vu les gens qui d'habitude couchent par terre
être chassés plus loin que la misère.
Aux Dieux qu'avons nous fait pour
mériter cette cruautée ?
La misère imposée par nos politiques
nous suffit bien ; sans que vous vous mettiez
à reproduire l'injustice., et la colère.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.