lundi, janvier 09, 2006

etrange

Etrange de lire J.Monod quand il écrit :"

"L'univers n'était pas gros de la vie ni la biosphère de l'homme. Notre
numéro est sorti au jeu de Monte-Carlo. Quoi d'étonnant a ce que, tel celui qui
vient d'y gagner un milliard, nous éprouvions l'étrangeté de notre condition
?"


Etrange en effet de comparer l'homme à une boule de lotto !
Etrange de mélanger le comment et le pourquoi.
Si quelqu'un m'apperçoit en vélo il pourra dire comment je suis et même avec force de détails, mais il ne pourra pas dire pourquoi. Suis-je sur le chemin du travail ou des loisirs ? Suis-je entrain d'essayer la byciclette ? Suis-je à la recherche de sport ? ou bien même n'ai-je pas regroupé plusieurs pourquoi dans un seul comment, en faisant de la byciclette.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: