mardi, mai 30, 2006

L'esprit et la dérive

Est-ce que l'apparition d'un travers
peut devenir le caractère essentiel d'une chose ?
Est-ce que parceque le couteau s'émousse
qu'il faut pour autan le jeter ?
Ne pouvons nous pas affuter
la lame du boureau afin qu'elle ne
déchire point la chair des candamnés ?
Une coupure bien franche à l'encontre de celui
qui ose se déclarer soulager en assassinant notre société.
La dignité et le respect sont des valeurs humaines universelles et ce
n'est certe pas le paraitre bidon d'une grace Ubuesque qui va les
remplacer. Guy Dru vient d'acheter son ticket pour l'enfert, nul ne
peut se mentir et vendre ainsi sa liberté sans en avoir un retour qui
est bien cher payé. Car dans cette situation, il n'existe aucun
endroit pour se cacher, la seul issue étant l'autoconditionnement afin
de ne plus exister, ne plus penser, jusqu'à que la mort finisse le
travail commencé par le remord qui du fond du moi commun cri le sort
de chacun.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: