samedi, octobre 07, 2006

logique mathématique, que dis-tu ma logique ?

De l'analyse des précédents posts, nous pouvons déjà conclure que la perception mathématique actuelle est loin d'être dans la raison. Les arguments principaux pouvant être avancés, sont que le terme pour beaucoup a perdue son sens premier pour ne représenter plus qu'une idée fixe, un dogme utile à quelques perversions, nous pourrions citer Poincaré qui d'une magistrale démonstration, prouva qu'il fallait changer la technique des mathématiques à la base, nous pourrions encore reprendre mes arguments, annoncés depuis 1993, qui disent que dans un monde fixe, ou chaque être, chaque pensée, chaque atome, est identique sans mouvement alléatoire pour les faire varier, alors seulement là nous pouvons nous contenter d'une notion de quantité en modélisation, en mathématique dans le vrai sens du terme. Mais comme mes sens perçoivent les choses différement, j'ai besoin d'en un premier temps, d'une base arithmétique pour quantifier, puis d'une nouvelle base au nouvelle loi pour identifier et définir les mouvement, puis encore d'une nouvelle base aux nouvelles lois pour expliquer comment naissent et s'associent les mouvements. C'est un peu comme les lois des lettres, qui sont différentes des lois des mots, qui sont encore différentes des lois qui font la subtilité et les concepts d'une pensée.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: