mardi, mars 13, 2007

concept

Le but de la démarche qui suit n'est point d'affirmer, mais de proposer la perception antique à l'aide des connaissances du moment. Cette démarche implique dans un premier temps de retrouver la perception antique qui est actuellement oubliée ou pire déformée par les conditionnements, croyances ou dogmes du moment.
La technique que je propose de manière à partager les idées qui nous furent proposées par le passé, est de rechercher l'origine des termes, leurs raisons d'être, en d'autres termes de retrouver les outils qui furent créés pour communiquer.
Ainsi, si nous analysons le terme " présent ", nous nous apercevons que ce terme fut créé pour décrire l'instant avant les sens, l'instant avant la réflexion. Cet instant n'a pas de notion de quantité, cet instant ne décrit qu'un état, et n'a qu'une valeur d'intensité. Nous nous apercevons que de cet instant nait toutes choses, le passé par la mise en mémoire, le futur par l'étude des probabilités.
En continuant la démarche analysons le terme " mathématique ", celui-ci trouve sa raison d'être en la science de modélisation conceptuelle, en d'autres termes dans la créations de lois qui nous permettent de décrire ce que nous observons.
A ce niveau de réflexion, nous pouvons dire que nous avons retrouvé les principales bases de la perception antique, essayons pour continuer la démarche d'analyser si quelques nouveaux outils, ne seraient pas utiles ou même viendraient valider ou invalider cette perception. Ainsi, nous nous apercevons que dans les années 1500, un nommé Laplace a créé un système exponentiel amortie qui correspond à la perception grec, et nous nous apercevons fin des années 1900 qu'avec la puissance de calcul des micro-ordinateurs nous pouvons utiliser le système de Laplace et qu'il permet de modéliser à l'exact tous les systèmes physiques et biologiques qui nous soient permis d'observer (ce qui semble impossible à ceux qui se présentent mathématiciens aujourd'hui se prétendant limité par un nombre d'intégrations dans leur système étrange).
La vrai question de tout ceci, est de savoir si la France est encore un pays de découvreurs ? est de savoir si la France va recommencer à travailler à l'unissons avec l'un tirant l'autre, qui à son tour entraine l'un, pour monter au sommet. Ou si la france a décider de disparaitre ? ou si la France a décidée de ne plus rien créer pour adorer quelques vaux d'imbécilité comme les hébreux adorent le vaux d'or. Pensez que la France est le seul pays a avoir pris au monde un symbole de concepts et non pas un concept guerrier ou d'adoubement (servitude), pensez que cela n'est pas pour rien, car les découvreurs en nous sont innés.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: