lundi, mars 05, 2007

il nous reste une action

Et bien oui, il nous reste une action, vous saurez quelque jour, Messieurs, pour cette action jusqu'où va notre engagement.

Mais vous ne saurez pas, au moins je le souhaite, en quel trouble mortel son intérêt nous jette.

Lorsque de notre union, tant de biens pouvaient nous flatter. C'est le seul qui nous reste, et qu'on veut nous l'ôter.

Bayrou n'est point un phénomène et encore moins un carème. François Bayrou représente une Nation retrouvée, dans ce monde qui c'est égaré.

Tout ce que nous voulions, c'est partager quelques richesses, quelques idées, quand les pensées cruelles n'étaient là que pour nous rendre exclave de quelques idéologies. Nous ne sommes point dans le futur, voir même le passé, nous sommes au présent entrain de créer. Créer nos biens, nos amours et notre grandeur que de tous, nul ne l'ont oublié.


La spirale de la vie est ainsi faite que DU PRESENT Né TOUTES CHOSES, comme issue d'un infinie en dehors de nos sens, elle s'élève pour diffuser vers un autre infinie qui s'évade aussi. La seule mathématique, la seule description qu'il nous reste, est cette forme de variation particulière y= k(1-exp(-t/jo)) comme base de toutes modélisations.

Quel sort funeste nous condamne à rester exclave de ces anciennes idéologies ? Politiques ou scientifiques ne valent pas mieux de reste, quand l'humanité en paye le plus haut prix.

Cordialement



Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: