mercredi, juillet 18, 2007

reflexion

Nous trouvons dans le dictionnaire :
les quatre opérations de l'arithmétique : addition, soustraction, multiplication, division
Mais nous nous apercevons depuis l'antiquité et depuis Laplace qui l'a modélisé que le monde se modélise à l'aide de la réflexion. -la réaction influence l'action-
La question qui se pose en ce siècle est :
Pouvons nous continuer à utiliser -voir sélectionner à l'aide d'- un système construit sur un modèle cartésien, sachant que celui-ci ne nous permet pas de modéliser le monde qui nous entoure ?
Que ce soit laplace avec son modèle de base réfléchie : y = k (1 - exp ( -t/jo) ) ou Lavoisier, ou même l'observation, tout nous prouve que l'arithmétique n'est pas le bon outil.
De plus son application n'existe que dans l'ancien régime -post 1793- en créant une notion subjective de grades et de titres, mais tout nous pousse à croire dans les relations humaines, qu'aucun maitre ne peut exister, si nul n'accepte d'être son exclave, comme nous l'avons proclamé dans notre constitution.
Les relations humaines se construisent à deux, tout le reste n'est que tromperies et abus, les relations et associations issues de l'observation en sciences physiques ou biologiques sont construites sur des bases exponentielles réfléchies l'arithmétique n'est qu'un encombrant trompeur en ces domaines.
Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: