jeudi, février 14, 2008

dictature habillé en démocratie ou Bayrou ce soir dénonce la séparation du pouvoir et des hommes.

Comme du chaud nous faisons du froid, en utilisant le principe que le liquide se rend toujours au point chaud -clim à l'ammoniaque-, de la démocratie le pouvoir actuel en tire une dictature en utilisant la croyance qu'il puisse exister des hommes ayant plus de droits -l'histoire du TGV, revenant du ski, détourné pour quelques étrangers à qui quelques personnes veulent plaire-


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: