jeudi, janvier 15, 2009

Rien n'est plus dangereux qu'un titre accordé par complaisance.

"Une des causes principales de la misère dans les sciences est qu’elles se croient riches, le plus souvent présomptueusement. Leur but n’est pas d’ouvrir une porte à la sagesse infinie mais de poser une limite à l’erreur infinie." Brecht Bertolt
C'est très bien dit. Comme arguments qui valident cette proposition,
qui se souvient que Laplace a écrit que nous ne pouvions donner de titres en science, car ceux-ci font naitre des erreurs pour des générations et des générations ? Qui se souvient qu'un physicien est quelqu'un qui invente un nouvel outil pour décrire un nouveau phénomène qu'il observe ?

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: