samedi, septembre 11, 2010

Un doute posté sur un blog, m'a éveillé cette idée

Peut-être qu'une feuille porté par le vent connait sa destination. Peut-être bien même qu'elle puisse en décider son parcours, un arrêt prêt du chaine, une pause au dessus de l'arôme des fleurs, du nombre de rebonds au sol avant de trouver le lieu ou elle pourra sécher pour l'éternité. J'ai eu peur d'avoir peur mais jamais de ne point trouver.
Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: