dimanche, décembre 04, 2011

Loi sur les sons

Imaginer que toutes nos applications audio soient construites sur les fréquences.
Imaginez que toute la base de nos langages informatiques soit construite sur l'algèbre à la recherche d'un absolue.
Nous ne serions que dans un monde de paraitre qui n'aurait qu'un seul but "détruire tout découvreur venant le perturber".
Mais comme nous sommes les enfants du siècle des lumières, nous savons que la loi est dans la mesure de toute chose, que nous n'avons nul besoin du type double (dix puissance trente deux) pour donner un sens à une donnée qui ne veut plus rien dire passé le dix puissance 3.
Mais comme nous sommes les enfants du siècle des lumières, nous savons qu'à la même fréquence nous pouvons avoir des sons bien différents, et qu'il serait ubuesque de construire un système audio sur les fréquences.


Voici un lien vers un tableau que j'ai mis en ligne, qui donne le son "O" ou le son "é", ou en jouant avec toujours à la même fréquence donne le son "i" le son "u" ... et bien d'autres encore.

et voici un lien qui permet de transformer le fichier texte en fichier binaire de manière à ce que mon lecteur le convertisse en fichier audio. 

https://docs.google.com/document/d/1-AyGNf3uc5V2slWrhZETv3fWDHM4PBOM-lT_sSTGRgg/edit 




Comme nous pouvons le remarquer sur le tableau, les sons répondent à trois facteurs qui s'équilibrent pour donner tel son ou tel son, et la fréquence n'en fait pas partie.

Un petit rappel, ces applications sont sous licence, toute utilisation commerciale est interdite. Ces techniques ne sont autorisées que sous linux, sauf pour ceux ayant obtenus mon autorisation.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: