samedi, mai 28, 2011

abadie.jo

Parfois grand, parfois petit, la population change au gré des saisons géopolitiques. Un peu de découvreurs, un peu d'humanisme et nous voici nombreux, un peu de bêtise, un peu d'égoïsme et nous voici dans un désert qui n'a même plus le souvenir d'avoir eu un passé. Sans passé, plus de présent, pas de futur.





Cordialement

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.