mercredi, juillet 25, 2012

introduction au langage abadie.jo

Plusieurs causes peuvent avoir le même effet et la même cause peut avoir des effets différents selon le lieu ou nous la créons.
Cette phrase en elle-seule traduit le langage abadie.jo qui trouve sa première application dans les cartes audio linux au format audio abadie.jo

La difficulté pour comprendre son schéma logique est qu'il est totalement incompatible avec l'algèbre mais n'en n'est pas moins juste ou beaucoup plus puissant.

Voici quelques termes qui peuvent selon moi aider à sa compréhension et mieux le définir. L'utilisation de la carte audio linux n'est qu'une application servant à démontrer le vrai du faux, et accessoirement une application permettant d'exprimer l'idée.

Si d'une manière naturelle, nous avons développé dans notre langage 26 lettres avec quelques accents, celles-ci trouvent une limite dans leurs agencements, provenant des capacités physiologiques associées aux capacités cérébrales humaines par rapport à cette technique. Le langage abadie.jo reprend les lois physiques de notre environnement de manière à ce que d'une manière innée (intuitive), nous ayons les résultats des réactions suite à nos actions les plus simples.

Ainsi l'analyse se fera toujours à l'aide d'un tout, et chaque composante de ce tout, n'aura pas d'existence en lui même, en dehors de ce tout. (Parler d'une feuille sans parler de l'arbre serait un signe d'incohérence). De l'observation, dans la nature, les lois physiques changent selon les dimensions (en exemple selon la dimension d'une gouttelette d'eau , celle-ci restera en suspension ou tombera attiré par l'attraction), plusieurs phénomènes physiques sont en permanence en équilibre et un rien fait que c'est celle-ci qui domine ou celle-la. De cet état de fait, avec très peu d'informations, selon comment nous manipulons les lois physiques nous pouvons créer une multitude de cas à notre convenance. (le format audio adn que j'ai créé sur les sons en est la preuve irréfutable, les applications en téléchargement libre sous linux en font la démonstration).

J'aborderai dans des post plus tard le développement de carte électroniques compatibles avec des programmes écrits en langage abadie.jo, le but de ce message n'étant que de présenter le concept, l'analyse basique de la carte audio linux suffit.

La carte audio linux dans son utilisation la plus simple, lit des fronts d'ondes écrit sur 4 octets. Selon la manière d'associer ces 4 octets, nous allons créer des variations de pressions utilisant des lois physiques bien différentes, associer aux effets physiologiques de notre capteur (oreille) et de notre analyseur (cerveau), nous allons encore augmenter le nombre de cas possibles. En d'autres mots, avant même de modéliser (créer une boucle pour alléger, une modélisation qui pourrait être elle-même compressée), nous allons avec seulement des toutes petites séries créer une multitude de cas possibles que notre cerveau n'est même pas capable d'envisager. Même les formes exponentielles sont inférieurs au nombre de cas possibles.

Bien que cet outil soit très puissant, l'homme est  limité à ses capacité cérébrales donc rien ne lui sert de posséder un outil qu'il ne saurait manipuler (ce serait vouloir traduire ce texte dans une langue pas prévue pour les concepts). Ainsi la raison pousse à utiliser cet outil que pour des cas très simple comme je l'ai fait pour le système audio abadie.jo (bien qu'une partie de mes amis ne comprennent pas encore mon format audio tout en constatant qu'il fonctionne).





Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: