mardi, février 03, 2015

De l'importance des amplitudes sur les sons créés

Bonjours,
Dans l'étude des lois physiques, s'il en est une d'importance du poids et de la mesure (CNAM), c'est bien  la modélisation des consonnes.
La particularité des consonnes, c'est qu'elles ont besoin de voyelles pour pouvoir exister.

Prenons le cas d'une forme acoustique à la limites de plusieurs lois pour produire le son d'une consonne.
En exemple:
// son 128 le "F" API 126
      int tabamplitude128[100] = {
128, 127, 128, 127, 128, 127, 128, 127, 128, 127, 128, 127, 128, 127, 128, 126, 128, 127, 128, 127, 128, 127, 128, 125, 128, 125, 128, 125, 128, 126, 128, 126, 128, 126, 128, 126, 128, 126, 128, 126, 127, 126, 128, 126, 128, 126, 129, 126, 129, 126, 129, 127, 129, 127, 129, 128, 129, 127, 129, 127, 129, 128, 129, 127, 129, 127, 130, 127, 130, 127, 130, 128, 131, 128, 132, 126, 132, 127, 132, 128, 132, 127, 132, 128, 133, 128, 133, 127, 132, 127, 131, 126, 132, 127, 132, 128, 133, 128, 132, 128
      };

      int tabdurer128[100] = {
4, 3, 3, 3, 4, 4, 4, 3, 4, 9, 11, 7, 3, 8, 4, 17, 8, 4, 6, 6, 5, 6, 5, 4, 8, 4, 7, 5, 7, 6, 5, 6, 5, 6, 6, 3, 7, 6, 6, 12, 7, 6, 3, 6, 6, 5, 4, 7, 5, 5, 7, 5, 5, 5, 6, 6, 6, 11, 6, 3, 9, 5, 6, 19, 8, 6, 6, 6, 6, 4, 8, 5, 5, 6, 5, 6, 6, 6, 6, 7, 5, 5, 7, 6, 5, 5, 5, 7, 6, 5, 6, 5, 6, 7, 6, 6, 5, 6, 6, 5
      };

Avec les positions des amplitudes dans tabamplitude128, et les durées en 1/44100 s dans tabdurer128

Comme le son généré est trop court il nous suffit de le répéter devant une voyelle pour l'entendre.

En l'état le son produit le son "B", sans changer les durées, si nous augmentons de 1% les amplitudes, nous obtenons le son "P", si nous augmentons de 2% à 6%, nous obtenons le son "F" (un son très lourd sans modéliser car plus long qu'une voyelle modélisée). A partir de 6%, né un autre phénomène du à la force des répétition, créant un nouvant son se mixant au son "F".

Pour mieux exprimer les lois physiques, j'ai mis un lien sur wikimedia Pour entendre  et Pour voir 

Les lois varient en passant par des équilibres entre les dimensions.
Comme je le démontre depuis 1993, mais je pense que cet exemple s'ajoute au fait qu'il m'est difficile d'envisager de la modélisation avec de l'algèbre ou des fréquences.

Il est à noter, que ceci démontre aussi qu'il va falloir écrire dans le format BAUL que des voyelles de même force, de manière à garder les repères des consonnes. Nous remarquons aussi la technique particulière de création du son "B", je l'avais déjà démontré dans une émission de radio, dans SequenBaul le son "B" peut s'écrire avec les doigts de la main en octet en utilisant des fronts de beaucoup d'énergie, ici il n'y a que des fronts de très faible énergie, mais la répétition de ceux-ci fait comme sortir l'énergie de la matière pour créer le son "B", ce n'est pas la force de la répétition qui n’apparaît qu'à 6%, c'est bien l'effet d'une loi différente qui est observé ici.




Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: