lundi, mars 09, 2015

La Planète des singes , interprétation.

 Pierre Boulle décrit une évolution possible de l'homme à l'aide d'une fiction.
Nous trouvons dans cette fiction de nombreux non-dit, certains pour se rassurer y trouve un argumentaire aux croyances modernes ( Charles Darwin, Einstein, ...)
 Est-ce que vouloir affirmer sa soumission aux grandes religions est une raison suffisante aux efforts de l'écrivain ?
Ou est-ce qu'un doute de la raison pose le doigt sur un problème ?

imaginons que Pierre Boulle ait eu une autre raison d'écrire, et grattons le vernis à gogol pour faire apparaître la substance.

hypothèses :
hypothèse 1, l'écrivain cherchant à trouver des biens, imagine du spectaculaire, avec des bêtes, et des événements choquant comme un dénie de l'humanité.

Analyse de la première hypothèse.
L'hypothèse 1 se justifie par elle-même, et arriver à croire qu'une chose se justifie par elle-même est un signe d'incohérence. Donc l'hypothèse 1, conduit obligatoirement à la motivation d'une cause plus profonde ou autre.

En fait la plupart des hypothèses suivent la même loi que l'hypothèse 1.

la recherche de la cause (le jet, le verbe, l'idée) principale peut apporter une solution. L'idée est que l'homme se déshumanise et perd ses savoirs.

La question est : est-ce que cet événement est déjà arrivé d'une manière évidente dans l'histoire de l'humanité ?

Analyse des contes et légendes transmis oralement dans la région de l'auteur.

Il y aurait eu il y a fort longtemps, un peuple Celte qui possédait de nombreux savoirs. De nombreux savoir qui apportaient longévité et douceur de vivre. La disparition de ces peuples ne serait du qu'à une multitude de gogol pratiquant la politique de la terre brûlée pour s'assurer d'obtenir des dictatures. Tout ce qui n'était pas compris était systématiquement détruit.

Essayons d'imaginer un cas qui aurait pu induire l'auteur.

le présent est nommé à la fin, c'est le plus facile nous le connaissons.


définissons le passé imaginaire. Nous allons nommé an un homme et ac quand celui-ci est dans un état d'esprit social. Nous allons lui donner un outil de communication puissant, un langage utile aux causes (une infinité d'effets), donc un simple trait dans 5 sens différents, des traits qui peuvent se multiplier ou s'associer. Nous allons lui donner un ordre par exemple l'étude de l'air sera avant celle de l'eau, car pour comprendre les lois physique de l'eau, nous avons besoin de comprendre les lois physique de l'air, et l'ordre se retrouve dans l'écriture des 5 traits. Nous allons lui donner une description complète des différente lois.
Un ac n'est composé que de an, pour que le ac soit puissant il faut que les an soient en bonne santé (nutriments et soins) et éduquer (transfert des savoirs)
Un ac contient un nombre de an minimum, et un nombre de an maximum, de manière à ce que chaque an puisse interpeller un autre an si par ignorance il portait atteinte au bien commun. Le nombre maximum de an est aussi induit par le rapport d'équilibre entre le milieu nourricier et le ac.
Un ac ne peut contenir plus d'un millier de an par élément.

En construction, les lois (imaginaires)  sociales et scientifiques ainsi que le fonctionnement sont décrits après.


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.