dimanche, avril 24, 2016

De l'équilibre des forces

Dans la présentation multidirectionnelle http://www.letime.net/7/ , l'image 280 donne le code en langage C pour transformer un fichier texte au format abadie.joa en format audio abadie.jo

L'image 278 donne le code en C qui transforme le format abadie.jo en format wav, . Ce code contient en plus les indications pour équilibrer les forces. Le principe est que selon l'équilibre des dimensions les forces changent, les repères des amplitudes sont la résultantes des forces et selon leurs valeurs, il changent, donc il faut ajuster les variations en fonction des forces. Soit un rapport entre les durées et les forces auquel, il faut ajouter un léger effet second pouvant presque être assimilé comme constante

L'image 276 donne un exemple de forces différentes entre les fronts montants et les fronts descendants (valeurs de joa, image de la forme et son joué).

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

lundi, avril 11, 2016

black and white power

 Bonjour,
Image 294 de la vidéo de présentation de l'intégration du format abadie.jo dans firefox, je montre un exemple de génération d'effet dans une autre dimension.
Voici l'image de la vidéo :

Avant de continuer les rouages du fonctionnement pour adapter à la technologie, abordons un exemple pour mieux comprendre ce qui est fait par la suite.
Nous générons les sons dans une dimension possédant ses propres lois, à l'aide de trois facteurs. Ces trois facteurs selon leur agencement, font naître plusieurs autres dimensions possédant des lois différentes. Parfois même ces nouvelles dimensions font à leur tour naitre d'autres dimensions.
Quand nous percevons, les rouages du monde, une vérité d'humanité commune éblouis. Cette vérité efface tous les titres de couleur, de présidence, de dit supérieur par héritage ou savoir. Quand dans les langues actuelles, nous prononçons le terme blues, cela ne fait aucun effet; quand nous entendons du blues, nous entendons je suis un homme comme toi pas plus pas moins, car le blues s'adresse directement à l'entendement sans passer par les mots.
La vérité est dans le tout, prenons un son qui n'existe pas, tout seul il ne s'entend pas. Ajoutons le derrière trois autres sons possédant leur propre identité. Le résultat met à jour les lois d'une autre dimension imperceptible depuis la première dimension. Je montre en premier le son final, puis je montre les trois autre cas en incrémentant.



 Ce qu'il y a d'important dans cette image, c'est que nous entendons un son issue d'une autre dimension. Si nous supprimons la quatrième forme qui ne s'entend pas, nous entendons tout autre chose. Les sons s'entendent dans la présentation vidéo ici

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.