mercredi, février 22, 2017

Intelligence artificielle l'art du délire

https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/lecjoa/

Du haut des tribunes, j'entends les professeurs faire des discourt à la gloire de l'intelligence artificielle. Thème repris en cœur par les journaux et les politiques.
Mais qu'en est-il vraiment ?
Des multitudes de lignes de codes, de fichiers, qui servent à tout mais certainement pas à la logique ou à l'utilisateur. Des machines qui scannent en permanence des fichiers inutiles, consommant en permanence une précieuse énergie sans rien produire. Mac, windows, android ... un même sort.

Cela me rappelle un événement de mon enfance. Âgé de moins de 10 ans,  dans les années soixante avant l'informatique d'aujourd'hui, à la table de la cantine, mon voisin m'a montré tout fier un gadget électronique. Et il a déclaré, que son objet était intelligent. Dans l'instant, j'ai éclaté de rire, et ai appuyé sur ma tranche de pain. J'ai montré ma tranche de pain au moment ou je la relâchais et ai déclaré " ma tranche de pain bouge, donc elle est vivante, et intelligente puisqu'elle reprend une forme pratique pour pouvoir être mangé".
Entouré de gros et de nains à cette table, tous éclatèrent de rire, le surveillant cherchant un coupable à cette agitation, me fit sauter la fin du repas.

Aujourd'hui, j'ai le sentiment que la table est bien plus grande, qu'on y trouve même des voleurs et des assassins, qu'il est coutume qu'on accorde de l'intelligence (artificielle) à quelques phénomènes physiques, et encore pas du tout optimisé. Que la société donne de l'intelligence à des robots comme google, pour former nos enfants, les transformants ainsi en viande froide, car il n'y a jamais eu d'intelligence dans un phénomène physique. Je pense qu'il est criminel de pousser à prendre un objet comme maître. Une Nation ou les hommes ne sont plus libres de leurs choix de vie et peut dépendre d'entreprises dites privées (voir CETA), n'est plus une NATION, et n'a plus aucune légitimité. A force d'abandons de notre humanité, nous n'existons plus, remplacé par ce néant nommé CETA, le prémisse de grandes épidémies et destruction de ces hombres humaines en masse, car les phénomènes physiques n'ont aucune compassion pour les populations.

Voilà pourquoi, j'ai créer le générateur de langage multidirectionnel, un langage que les phénomènes physiques ne pourront jamais comprendre, car il s'approche d'un langage humain.

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: