jeudi, février 09, 2017

Vous dites SCIENCES, je réponds FEMME

 

Un sens parmi l'essence.

André pierre jocelyn pour LAC2017


L'année, à la françade, on erre, on se démène,
Les pauvres aux égouts, le riche en phénomène ;
Je me couche sous le chêne , lumière en tout lieu
Selon vitesses et vents, offrent toutes les couleurs de Dieu.
Chaque Montpellier qui se battit, seul me rend,
Comme si Dieu devenait avare en âme avec le temps.
Quand l'esprit commence à ranger les mots,
c'est qu'ils n'ont déjà plus de raison d'exister ;
Je cri, je pousse, je saute, je creuse, je donne mon oh,
Mais le désert ne renvoie pas d’écho, au sang versé.
Lecjoa es-tu là ? Lecjoa qui es-tu ? Lecjoa que fait-tu ?
Lecjoa fait de la chenille un papillon, une mue.
Enfin, j'espère. Peu importe que les dimensions,
crées les couleurs, Peu importe que les dimensions, crées les sons.
L'entendement se fait avec le langage,
ce qui m'importe c'est de ne pas resté seul en ce voyage.

Au commencement il y avait la femme.

Domaine de définition et étude aux limites

L’archiviste trouve de nombreuses définitions pour décrire l'entendement,
mais comme celle qui plaît, est celle que nous nous créons, je vais garder la mienne.
l'entendement est une variation d'informations, au travers d’un langage, au travers de nos expériences passées.
Nous trouvons dans cette phrase, la construction de tout ce qui suit.
Une proposition peut s’adapter à l’entendement en associant 4 briques.
Une brique pour la couleur, une brique pour le son, une brique pour les différentes techniques de déplacement, une brique pour les univers.
Le nombre de facteurs de base varie en fonction du nombre d’univers, pour 2 univers, neuf facteurs suffisent.
Les capacités physiologiques dépendent de beaucoup de facteurs, en passant par la génétique au mode de vie.
L’entendement selon comment il est préparé va pouvoir reconnaître tel type de codage sonore ou encore tel type de perception de forme. C’est un savoir qui ne peut se transmettre que d’homme à homme après des années d’apprentissage, c’est pourquoi souvent certains sons, certains objets ne sont entendue ou vue que par des personnes préparées.

Conclusion

Comme dans la proposition d’introduction, le tout donne l’idée. La perception n’existe pas pour elle même, elle existe au travers des autres perceptions, et au travers les filtres de notre entendement et de notre physiologie. Un même mot, peut avoir plusieurs sens, une même forme acoustique peut avoir plusieurs sons, une même observation peut être perçue de plusieurs manières, une même cause peut avoir plusieurs effets. Plusieurs mots peuvent avoir le même sens, le même son peut être produit d’une multitude de manière, différentes observations peuvent être perçue identiques, plusieurs causes peuvent avoir le même effet.
Pour déployer les quatre briques , au travers des différentes dimensions aux lois différentes, nous créons des facteurs différents qui vont diriger les formes de variations transmettant au mieux un entendement.

De Lecjo à Lecjoa

Je code comme je m’exprime

Le code a des contraintes machine, le code a des conventions fixées, mais le code n’existe pas par lui même ou pour lui même. Le code existe pour les effets qu’il produit, en fonction des ressources qu’il nous demande en échange. L’homme décris le monde qui l’entoure par la modélisation, l’animal imite. S’exprimer ce n’est pas aligner une suite d’informations, c’est structurer des rythmes, des couleurs et des sons pour au final transmettre un entendement.

Etude aux limites

- Lecjoa est un outil de création. Lecjoa génère une vidéo interactive multidirectionnelle qui permet d’exprimer une proposition possédant plusieurs avantages comparé aux autres techniques. La proposition est toujours perçu le plus rapidement possible , quelque soit le niveau d’entendement du récepteur. La proposition n’a pas de trace de formatage comme l’implique toutes les autres techniques. Lecjoa utilise un support informatique et est donc soumis aux conventions d’écritures des pages HTML. Pour meilleure visualisation, le code de la vidéo générée est inclus dans la page HTML qui génère le code.
- Lecjoa est très simple d’utilisation, mais approcher Lecjoa sans préparations est très difficile. C’est pourquoi trois applications de base très très simples sur l’acoustique accompagnent Lecjoa. C’est trois applications permettent de commencer à associer les idées en multidirectionnelle et ainsi imaginer des associations plus complexes nécessaires à Lecjoa, c’est un peu comme apprendre à faire du vélo, avant d’aller circuler avec les voitures.
- La technologie d’aujourd’hui implique qu’une couleur est représentée à l’écran à l’aide de trois valeurs. C’est un langage imposé pour pouvoir communiquer avec les machines. De cette brique de trois valeur, nous allons la manipuler au travers de plusieurs dimensions, afin qu’elle prenne la forme que nous désirons. De manière à réduire les ressources, nous allons donner un nom à chaque forme qui se répète, de manière à ne pas décrire plusieurs fois la même forme. Dans le cas d’une forme presque identique, nous pouvons aussi utiliser le nom de la forme sans la décrire, juste en ajoutant un coefficient correcteur pour modifier la forme. Nous réalisons cette brique de couleurs qui associée crée les formes dans la zone css.
- Dans les conventions d’écriture des pages HTML, nous pouvons afficher ou masquer un nom construit sur plusieurs caractéristiques. Lecjoa associe cette fonction avec une base de temps manipulable par le réceptionneur, pour générer une suite d’image (une vidéo) dans un ordre prédéfinie mais qui peut être modifié par le réceptionneur . Lecjoa crée ceci avec des liens entre le css et le javascript.
- Toujours dans les conventions d’écriture des page HTML, nous pouvons placer des repères. Lecjoa utilise ces repères pour indiquer où les images sont placées, puis ensuite permet à l’utilisateur de générer des repères pour placer ses formes dessinant les images.
- Le son dans Lecjoa est attaché aux images, cela permet d’obtenir une parfaite synchronisation et selon des cas particuliers spécifique à cette technique. Plusieurs sons peuvent accompagner la même image, comme nous pouvons générer une image sans son.
- Lecjoa est avant tout un générateur de vidéo multidirectionnel même si l’application porte le même nom que le générateur de son qui lui permet de générer les sons. Ce qui donne le nom, c’est le principe multidirectionnel, la cause et non pas l’effet, le fait que nous générions de l’audio ou de la vidéo. Tout naturellement Lecjoa utilise le format audio abadie.joa, que nous arrivons à comprendre en utilisant les applications accompagnant Lecjoa vidéo
- Les conventions d’aujourd’hui permettent d’écrire dans une page HTML des valeurs. Lecjoa utilise cette particularité pour que l’utilisateur puisse exprimer ces idées multidirectionnelles dans Lecjoa



Conclusion

En reprenant les différents éléments ci dessus, notre générateur vidéo est composée d’une partie génératrice, d’une partie css générée, d’une partie javascript générée et d’une partie HTML générée. La récupération de ces trois parties génère une vidéo multidirectionnelle



Ouvertures au multidirectionnel par l’exemple expliqué

Qui que quoi donc ou



Les fichiers

-multidirectional-talk.html :
Ce fichier est la page d’accueil html dans l’extension Lecjoa. Il est composé de sélecteurs pour dessiner et composer la bande son.
-tab.js :
Ce fichier permet de donner toutes les solutions possibles aux opérations
mathématiques afin de corriger la technologie.
-adapt.js :
Ce fichier permet de créer l’entête du fichier audio.
-jom.js :
Ce fichier permet de construire le contenue du fichier audio compatible avec les
normes actuelles
-index.html :
ce fichier est la page HTML générée
-example.js :
ce fichier est la page javascript générée.

La structure générée

En préparation, nous créons un répertoire contenant les fichiers :
tab.js, adapt.js et jom.js qui se récupèrent par copier/coller dans l’extension Lecjoa. Pour récupérer le document, nous cliquons dans la barre des taches de firefox, sur (Edit--→Select All), puis avec notre éditeur de texte, nous collons dans le répertoire au nom du fichier créé.
Dans l’extension Lecjoa, nous ouvrons la page du générateur, nous générons notre vidéo interactive, puis encore nous cliquons dans la barre des taches de firefox, sur (Edit--→Select All), que nous copions dans un fichier au nom de index.html.
Avec l’éditeur de texte, dans index.html nous supprimons tous les termes se trouvant au dessus de , donc jusqu’à ‘paste the generated video multidirectional) inclus.
Puis nous faisons un couper/coller de tous les termes se trouvant en dessous des termes (
). Toujours avec l’éditeur de texte nous créons un fichier dans le répertoire au nom de example.js. Dans ce fichier nous collons, le texte couper dans index.html.
Dans example.js nous supprimons (Part javascript to copy / paste the file example.js), les premiers termes au début du fichier.

Quelques retouches de jeunesse

Le temps d’ajuster les codes, quelques règles s’imposent.
-1 Tous les sélecteurs doivent contenir une valeur validée avec la flèche de déroulement.
-2 Un clique est obligatoire sur le bouton (speed) pour indiquer la première vitesse de défilement.
-3 Il faut indiquer au générateur audio, combien de fichiers audio sont générés. Cette action se fait avec l’éditeur de texte dans jom.js

activation de l’audio dans jom.js

Le générateur sous la forme présentée, peut générer 16 fichiers audio. Le fichier jom.js est paramétré pour activer les 8 premiers fichiers audio . Si nous générons un fichier audio dans une place non active celui-ci ne sera pas joué. Plusieurs fichiers audio peuvent être joués dans la même image, comme le même fichier audio peut être joué dans différentes images.
L’activation d’un emplacement de fichier audio se fait en dé-commentant la ligne de l’emplacement.
La désactivation d’un fichier audio se fait en commentant la ligne de l’emplacement.
En exemple : audio.appendChild(source); dit que le premier emplacement joue le son. Si une ligne n’est pas commenté pendant qu’il n’y a pas de fichier audio généré, alors la vidéo générée se mettra en défaut.
Autre exemple : //audio10.appendChild(source10); le onzième fichier audio est commenté avec //
Commenter un emplacement revient à placer // devant la ligne contenant appendChild


Construction de la bande son

Le format audio utilisé est abadie.jo, et est convertit en abadie.joa par le générateur de vidéo.
Depuis 2010, l’année ou j’ai créé le format abadie.jo, j’ai placé de nombreuses bibliothèques et exemples à télécharger. Il est même possible de créer ses propres sons en abadie.jo
Première partie, une fois les sons téléchargés, nous indiquons ou ils sont avec les navigateurs d’emplacement sous (get sound).
Deuxième partie, nous indiquons l’emplacement avec (Select sound ) puis nous attachons le son à une image en cliquant sur le bouton contenant l’emplacement de l’image, le 1 est pour la première image. Si je veux le même son sur l’image 2, 4 et 5, je clique sur le bouton 2, puis le bouton 4 puis bouton 5.

Réalisation de notre première vidéo

Scénario, univers1 une forme ovale tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, univers 2 une forme différente tourne en sens contraire. Un son est joué à chaque début de cycle.

Nous créons un répertoire, dans lequel nous plaçons nos fichiers tab.js , -adapt.js , jom.js :

Construction de l’image

La construction de l’image se fait en css. Une forme en css, c’est deux valeurs de base, ensuite à l’aide de coefficients correcteurs nous la manipulons pour générer toutes les formes possibles. J’ai créé de nombreux tutoriel comme ( http://www.letime.net/alpha/banque/dessin.html ) contenant des formes et des personnages qui le démontre. Les deux valeurs de base se nomment width et height, pour créer une forme ovale, nous donnons une valeur plus grande à width, soit 200, validé par la petite flèche de sélection. Nous donnons 100 à height que nous validons. Pour la couleur, nous cliquons sur le bouton color, nous cliquons sur la pipette, le curseur prend une forme de pipette, nous cliquons sur la couleur, puis nous cliquons sur le bouton sélectionner.
En l’état, nous avons dessiner un rectangle, nous allons travailler les angles. Pour arrondir, il suffit de placer huit valeurs identiques comme 50 dans le cas de l’exemple.
Pour la première position nous plaçons 380 dans rotate, 99 dans opacity, et 1 dans position.
Nous plaçons 200 à speed et nous cliquons immédiatement sur le bouton speed pour valider afin de ne pas oublier (sans ce clique, la vidéo ne peut pas fonctionner). Nous plaçons à 100 la marge gauche et à 50 la marge haute.

Pour générer notre première image, nous cliquons sur le bouton 1.
Si tout se passe bien, il apparaît :
pour les autres images, il suffit de ne changer que la valeur de rotate, sans plus à avoir à cliquer sur le bouton speed

Construction du son

Le son n’est utilisé qu’une fois, pour que la vidéo puisse fonctionner, il faut commenter pour désactiver les 7 sons actifs en trop dans jom.js

Création de index.html et example.js

Dans firefox, cliquer sur (Edit), dans le menu déroulant (Select All), puis (Edit) dans le menu déroulant (copie).
Avec votre éditeur de texte créer un fichier nommé index.html dans votre répertoire, et coller le tout, dans index.html. Puis faire le trie de ce qui reste et de ce qui va dans example.js
Un clique sur index.html, lance votre vidéo dans firefox

Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

Aucun commentaire: