vendredi, mai 17, 2019

L'ordinateur de demain, 10 euros



Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

vendredi, mars 29, 2019

Des runes au format audio abadie.jo


Si nous prenons les runes gauloises (Celtes) laissées par nos ancêtres, nous pouvons nous apercevoir facilement que leur classement est fait par dimension. En d'autres mots, les runes possèdent une forme d'écriture bien plus logique que celle que nous utilisons actuellement. Le problème avec les runes, c'est qu'il faut plusieurs décennies de pratiques pour pouvoir les utiliser. Les runes sont le fruit de l'expérience, personne ne peut formater quelqu'un pour qu'il comprenne les runes, nous ne pouvons qu'apprendre à apprendre à quelqu'un en espérant qu'un jour il comprenne par son expérience comment utiliser les runes pour s'exprimer.

Ceux qui ont lu les postes précédents écrits pour le café philosophique, y on trouvé un monde à plusieurs dimensions. Chaque dimension possédant ses propres lois. A l'intérieur, j'indique comment générer des vidéos (images et sons).

Commençons par la dimension la plus simple, soit une seule grande variation de pression d'air disposée à une distance dans le temps d'un son de voyelle. Selon la quantité de temps qui sépare les deux formes acoustiques nous remarquons que cette variation produit le son " D " (en rune deux trait parallèle qui rejoignent un trait), en changeant la quantité de temps sans variation de pression donc la force, nous remarquons que le son devient le " T " ( en rune trois traits parallèles qui rejoignent un trait), en continuant à changer la durée entre les deux formes acoustiques, le son devient un " C " (en rune 4 traits parallèles qui rejoignent un trait). La force des sons est clairement indiqué en alphabet runique, ce qui rend sa modélisation bien plus simple en abadie.jo

Si au café philosophique j'ai clairement déclaré que la notion de fréquence, n'était qu'une vue de l'esprit, et ne pouvait être issus que d'esprits dérangés, ce n'est pas sans raisons. En exemple, ce n'est pas parce qu'en jetant un cailloux à la mer, nous mettons de l'eau sur le sable, que nous pouvons déplacer un océan en jetant des cailloux dedans. Idem, ce n'est pas parce que nous pouvons déformer un forme sonore en changeant sa fréquence, que la notion de fréquence peut être utilisé pour caractérisé une forme acoustique.

Pour pouvoir comprendre le Celte, avant de chercher à savoir comment écrire les sons, il faut en premier apprendre à apprendre comment associer les idées. Et c'est cet apprentissage qui est très long, car c'est quelque chose qui se découvre par soi même, l'enseignant ne peut que constater s'il peut partager ou s'il doit encore attendre que l'apprenant ait assez d'expériences.

Il ne sert à rien d'indiquer que c'est telle ou telle dimension qui produit telle effet, si derrière la personne ne sait pas les marier.

En exemple, sur les consonnes déjà vue.
Le son

"d" mais, ceci n'est vrai que si la force de la voyelle qui vient après est en équilibre. La voyelle qui vient après s'écrit différemment puisqu'elle est produite par une autre dimension aux lois différentes. Le son d, n'existe pas par lui même ou pour lui même, il n’existe que s'il trouve une autre dimension pour pouvoir se refléter. Nous sortons de l'enfance et du langage d'aujourd'hui, pour entrer dans l'entendement, et associer les équilibres qui permettent de comprendre et de s'exprimer.

Le son




" T " id que pour le son "D", selon la force de la voyelle, il est facile de passer du "t" au "d"

Le son
" C " id et ce n'est pas tout mais nous entrons dans l'entendement, qui permet de ranger dans cette dimension de nombreuses consonnes qui sont en fait de même forme.


Changeons de dimension et allons dans une dimension de voyelle.

Le son
"A", dans cette dimension, nous trouvons la vinaigrette, deux éléments qui ne se mélange pas qui par effet et loi d'une autre dimension se mélange (nous trouvons ce symbole graver sur les façades de plusieurs cathédrales représenté par un homme et une femme entrelacés en combat). Cette lettre, ou je devrais dire ce son, a une grande importance, car selon ses équilibre, il nomme l'Homme avec un grand H. Le sens est toujours dans la construction des équilibre, mais pour pouvoir comprendre leurs écrits, il faut en premier arriver à apprendre à comprendre.

En toute logique le
" E " se trouve dans la même dimension, car de même nature, et en faisant varier la valeur "jo", il est facile de passer du son "A" au son "E"

Toujours dans les voyelles, c'est le premier son que j'ai modélisé, c'est celui que je préfère, le
" O".


Si au hasard d'une pierre vous voyez

ces deux symboles associés parmi d'autres, il y a de fortes chance que ce soit le nom d'un village. C'est pour cela que tous les lieux qui n'ont pas été envahit par les romains antiques (éloignés des grandes routes) finissent par le son "ac" . En exemple dans les Pyrénées : Bénac, Brassac, Darnac ...Mais comme l'entendement pousse à l'équilibre, le support des écris était surtout le bois de manière à rester dans des systèmes naturellement stables. Graver sur du dure a un aspect irraisonné, comme si nous voulions imposer au futur nos croyances.

La latinisation de notre langue ne s'est pas faite en un jour, ainsi nous trouvons de nombreux écris à base de lettres celtes déformées, mais ayant perdu leur raison d'être, c'est jolie, mais d'aucune utilité. Nous trouvons aussi souvent la tradition qui a perduré avec les copistes qui redonnaient parfois le sens originel en dessinant une forme au travers même d'une lettre, une tentative désespérée qui ne peut faire retourner à l'entendement. Elle ne peut que témoigner qu'il y a eu quelque chose.






Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

mercredi, mars 20, 2019

Parlons français, développements

 
Le premier texte cherchait à induire. Mais comment induire le fruit de l’expérience ? Les mots s’entendent, mais sans vécu ne se comprennent pas. Décrire l’amour, n’a jamais été l’amour, pour comprendre l’amour, il faut avoir vécu l’amour. En préparation de la réunion au philo-piste de Montpellier de ce soir (20-3-2019), je reprends le sujet sous une forme plus narrative.

L’histoire se perd dans la nuit des temps, elle commence dès qu’un homme a su transmettre à un autre homme son expérience. Pour moi, elle commence quand une institutrice à la retraite m’a enseigné dans sa cuisine. Le lieu était petit et pauvre mais propre, une cuisine d’appartement HLM parmi des milliers. Après quelques rencontres principalement axées sur les termes, l’enseignant me posa une question. Ne trouvant pas la réponse, j’ai demandé pourquoi, me poser cette question, et en réponse j’ai obtenue, c’est pour voir si tu es un homme. J’avais 7 ans, et visiblement elle ne parlait pas de physiologie, mais d’intélecte.
La question qu’elle me posa est : J’ai un élément nommé A, j’ai un élément nommé B, si je les réunis quel sont les cas possible. Fier de mes facilités d’entendement, j’ai répondu instantanément, il y a 4 cas, le cas AA, le cas AB, le cas BB, le cas BA. Et je me suis entendu dire, tu es un enfant, tu es en age de grandir.
J’ai suivit de nombreux cours, appris de nombreuses règles, à chaque cours, elle me montrait à l’aide de ce que nous pouvons trouver dans une cuisine, des mariages. Des mariages de phénomènes physiques, avec l’eau, le sel, la farine, la température. Des mariages de textures avec les gouts et les arômes, elle me montrait comment marier les idées. Mais comme je suis un canard du savoir, tout glissait sur moi, et rien ne me pénétrait, ainsi à la question j’avais toujours la même réponse, même si des centaines de mariages linguistiques et physiques m’avaient été montré.

Et un jour, j’ai eu un doute, car j’avais compris qu’un phénomène A mis dans un milieu B créait un phénomène C qui pouvait lui même avoir une multitude d’effet comme amplifier le phénomène A. Derrière cette description, il y a l’art de s’exprimer, l’art de manier une multitude d’univers aux lois différentes, l’art de percevoir le monde, l’art de pouvoir modéliser afin de pouvoir s’exprimer. L’art de pouvoir comprendre en partie, ce que nos ancêtres nous ont laissé. A ma nouvelle réponse, l’enseignante m’a déclaré qu’à partir de ce jour, j’étais devenu un homme, et que bien qu’elle ai cru que c’était impossible, elle avait réussit à m’apprendre à apprendre. Elle m’a dit que j’étais maintenant éveillé, et que je pouvais enfin avoir accès aux savoirs.

Percevoir à 7 ou 8 huit ans, une multitude d’univers aux lois différentes mouille forcément mon caractère de canard. J’aimais bien mon confort de croyances, mon confort d’absolue, mon confort de monde limité à l’aide de sciences dites dures (algèbre, physique…).

J’ai grandis en m’amusant des grands prêtres des sciences et des certitudes issus des mondes limités, j’ai grandis en m’amusant à créer des techniques et des systèmes à chaque fois que j’en ai eu l’occasion. Me voici vieux, dans un monde de technologies corrompues, le temps a emporté tous les amis qui comprenaient ce que je disais et comment je construis mes idées. Me voici vieux, dans un monde de techniques de codages corrompues. Mais une lueur dans la nuit est apparue, vi l’éditeur de texte qui reprend les techniques du langage Celte, la technique qui marrie plusieurs univers au lois différentes. En réponse, je lui ai fait un appel du pied en indiquant comment modéliser les sons, comment modéliser les images, comment générer des vidéo interactive pour envoyer un reflet de notre technique de pensées. L’enfant perçoit un monde limité et s’égare dans ses croyances d’absolue, l’homme perçoit une multitude d’univers et génère des richesses que nous pouvons partager. Vous remarquerez que les grands hommes s’expriment toujours sous forme d’égalité, et ce n’est pas pour rien, car pour pouvoir penser, il faut en premier être éveillé, il faut que quelqu’un nous ai appris à manier les idées. Le savoir n'est pas inné, j'ai des centaines de millier d'années et je ne parle pas de physiologie. Je me sens plus proche d'un Néandertalien éveillé que d'un utilisateur de mac Apple et ce n'est pas sans raisons.


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

lundi, février 11, 2019

Biodiversité lutter contre les espèces envahissantes

S'il est facile d'identifier les espèces invasives comme l'écureil gris, le frelon asiatique, l'écrevisse de Louisiane, l'algue tueuse ... L'analogie avec notre société se fait autour d'un point commun, qui est la bêtise par manque de culture sur ce qui nous unis. J'entends par là la convention de 1793.
Nous pouvons reconnaître dans les pratiques de google l’écureuil gris, les pratiques d'amazon l'écrevisse ... qui pourrait se résumer à l'idée que la société n'est plus au service de l'homme, mais que l'homme doit être au service d'un homme, ou d'une entreprise, ou encore d'une idéologie.
La terre est vaste, les cultures nombreuses, et nous sommes de plus en plus confronté à des vendeurs de croyances qui essaient de nous imposer leurs misères, sans tenir compte de notre culture. En arriverai à croire qu'il faut faire payer le savoir, alors même que nos libertés dépendent du savoir. Nous ne naissons pas homme (au sens de la convention de 1793), nous le devenons grâce à ceux qui nous ont appris à apprendre.

 Je propose d'expliquer aux français qui ont été trompé par le formatage des entreprises extérieures, que quand l'état français aide une famille, ce n'est pas une rente. Cet argent est notre bien commun et a une mission particulière qu'il ne faut pas détourner. L'argent des fournitures scolaires est là pour que chaque enfant puisse avoir les mêmes chances, les mêmes droits, ce n'est pas pour aller jouer au tiercé. Quand il y a une aide au logement, il faut que cette aide soit utilisée pour le logement et pas dans diverses croyances ou modes. Je propose de créer un concours qui sélectionne quelques candidats dans de nombreux pays, et de prendre en pension complète, pour une formation complète jusqu'au plus haut niveau. Ainsi cette multitude sera notre ambassadeur et pourra expliquer ce qui est acceptable chez nous, et aussi ce qui ne l'est pas. La solution que je propose est une large diffusion de notre culture, qui défend les idées de la convention de 1793, sur la liberté de se déplacer, sur la liberté de se cultiver pour pouvoir devenir humain et respecté.

Il est certain que tous les petits despotes qui rèvent de dictature, que toutes les entreprises étrangère qui prennent les hommes pour des objets, que toutes les cultures étrangères qui ont des rois ne vont pas apprécier et vont essayer des campagnes de publicités pour conditionner et pour essayer de tuer la bonne information dans un flot d'informations inutiles. Mais avec de la culture, cela sera sans effet, car le jugement sépare aisément ce qui différencie l'homme de l'animal.

 En 1793, la Convention a même construit toutes les grandes écoles qui ont été financées plus tard par Napoléon III.

L'argent ne se mange pas, ce n'est qu'un symbole qui s'ajuste. Les finances publiques n'existent que dans un état de droit, et pour cela il faut qu'il y ait des hommes. Les hommes contribuent d'une manière volontaire car c'est notre bien commun, contrairement au roi qui vient prendre de force la ressource vital qui permet la survit de l'animal.

 L'éducation corrige les croyances et les idéologies issus de l'ignorance

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatrevingt-treize 

Dis moi tonton, toi qui sait tout, à Tchernobyl aussi il ont mis la secrétaire sur les missions du technicien ? 


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.

vendredi, janvier 25, 2019

L'ordinateur de demain

Bonjour,
Suite au dernier poste qui explique comment s'exprimer en français en utilisant l'informatique, voici en toute logique le comment sur le matériel.

J'ai testé cette technique sur plusieurs box android équipées en S905 et S912.
L'installation de ce matin est sur une x96mini avec un Amlogic S905, c'est une box que j'ai acheté dans les 15 euros.

En premier, à l'aide de mon P.C. sous ubuntu mate, j'ai téléchargé une image armbian basé sur ubuntu mate ici :
https://yadi.sk/d/pHxaRAs-tZiei/5.44/kernel_4.18_20180806

Puis j'ai fait un clique droit sur l'image téléchargé, et ubuntu mate m'a proposé de restaurer l'image, j'ai sélectionné la SD card introduite et validé la restauration. Cela prends quelques minutes.

Une fois la carte préparée, j'ai démonté la carte SD, et je l'ai introduite dans la x96mini allumé. j'ai sélectionnée "app", j'ai sélectionné "update & bacup", j'ai sélectionné "local update" et j'ai indiqué le fichier "aml.update.zip". J'ai validé plusieurs fois aux demande et la machine à rebouté.

Après 10 minutes, j'ai débranché la X96mini, j'ai retiré la SD card, le l'ai mise dans mon P.C. j'ai récupéré le fichier contenant S905... dtb qui se trouve dans le répertoire dtb, je l'ai renommé en dtb.im et placé dans boot (j'ai utilisé mv en ligne de commande en terminal pour renommer et déplacer). J'ai démonté la carte de mon PC, et puis introduite dans la X96mini avant de la rebrancher. Et tout à fonctionné.

En détail, il faut laisser le temps de la première installation.
Première étape la machine démarre, et demande un login, c'est root, puis un mot de passe c'est "1234" puis elle demande encore un mot de passe, c'est à nouveau "1234" à partir de maintenant il faut entrer votre mot de passe root et valider, puis entrer une deuxième fois votre mot de passe root et valider, ensuite donner votre nom et valider et ensuite entrer 2 fois votre mot de passe en validant à chaque fois, renseigner les question et la machine redemarre, il faut attendre quelques minutes et elle redemarre sous ubuntu mate.

En premier retour d'expérience, j'ai l'impression que le S905 est moins réactif que le S912, mais il est encore trop tot pour juger. Je vais essayer de tester plusieurs paramétrages, et peut-être que les 10 euros qui différencie le S905 du S912 ne seront pas necessaire.

En réponse au commentaire, avant d'entreprendre, j'ai passé plusieurs jours à lire les différents articles et posts concernant les possibilités de boot des box TV. J'ai en poche plusieurs années d'expérience d'orange PI et autres arduino ou de même nature, car j'ai toujours crue en une électronique simplifiée. Pour aller à l'essentiel, de tout les articles, celui qui me semble être le meilleur ce trouve derrière ce lien : https://forum.armbian.com/topic/2419-armbian-for-amlogic-s905-and-s905x-ver-544/
c'est en anglais, il n'indique pas les défauts d'affichage, et pleins de détails qui semblent indispensable (et demande autrement des années d'expériences), mais il est ce qui se trouve de mieux à l'instant.

Nouvelle boxe, nouvelle installation, et quelques adaptations car la technique du S905 n'a pas fonctionné.

C'est une KM8P trouvé à presque 20 euros, processeur S912

Les vidéos :
réception box
gravure image
choix OTA
premières fenêtres sous linux

La version qui va bien est Armbian_5.44_S9xxx_Ubuntu_bionic_3.14.29_mate_20180729.img.xz
trouvé sur  https://yadi.sk/d/pHxaRAs-tZiei/
je n'ai pas eu de fichier à déplacer, mais j'ai du faire un startx pour pouvoir ouvrir un terminal sur lequel je puisse travailler.

La taille de SDcard, n'est jamais celle de l'image. Astuce, une fois la SD card gravé, il faut la démonter, puis la remonter avec gparted et récupérer tout l'espace disponible dans l'EXT4


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.