lundi, février 11, 2019

Biodiversité lutter contre les espèces envahissantes

S'il est facile d'identifier les espèces invasives comme l'écureil gris, le frelon asiatique, l'écrevisse de Louisiane, l'algue tueuse ... L'analogie avec notre société se fait autour d'un point commun, qui est la bêtise par manque de culture sur ce qui nous unis. J'entends par là la convention de 1793.
Nous pouvons reconnaître dans les pratiques de google l’écureuil gris, les pratiques d'amazon l'écrevisse ... qui pourrait se résumer à l'idée que la société n'est plus au service de l'homme, mais que l'homme doit être au service d'un homme, ou d'une entreprise, ou encore d'une idéologie.
La terre est vaste, les cultures nombreuses, et nous sommes de plus en plus confronté à des vendeurs de croyances qui essaient de nous imposer leurs misères, sans tenir compte de notre culture. En arriverai à croire qu'il faut faire payer le savoir, alors même que nos libertés dépendent du savoir. Nous ne naissons pas homme (au sens de la convention de 1793), nous le devenons grâce à ceux qui nous ont appris à apprendre.

 Je propose d'expliquer aux français qui ont été trompé par le formatage des entreprises extérieures, que quand l'état français aide une famille, ce n'est pas une rente. Cet argent est notre bien commun et a une mission particulière qu'il ne faut pas détourner. L'argent des fournitures scolaires est là pour que chaque enfant puisse avoir les mêmes chances, les mêmes droits, ce n'est pas pour aller jouer au tiercé. Quand il y a une aide au logement, il faut que cette aide soit utilisée pour le logement et pas dans diverses croyances ou modes. Je propose de créer un concours qui sélectionne quelques candidats dans de nombreux pays, et de prendre en pension complète, pour une formation complète jusqu'au plus haut niveau. Ainsi cette multitude sera notre ambassadeur et pourra expliquer ce qui est acceptable chez nous, et aussi ce qui ne l'est pas. La solution que je propose est une large diffusion de notre culture, qui défend les idées de la convention de 1793, sur la liberté de se déplacer, sur la liberté de se cultiver pour pouvoir devenir humain et respecté.

Il est certain que tous les petits despotes qui rèvent de dictature, que toutes les entreprises étrangère qui prennent les hommes pour des objets, que toutes les cultures étrangères qui ont des rois ne vont pas apprécier et vont essayer des campagnes de publicités pour conditionner et pour essayer de tuer la bonne information dans un flot d'informations inutiles. Mais avec de la culture, cela sera sans effet, car le jugement sépare aisément ce qui différencie l'homme de l'animal.

 En 1793, la Convention a même construit toutes les grandes écoles qui ont été financées plus tard par Napoléon III.

L'argent ne se mange pas, ce n'est qu'un symbole qui s'ajuste. Les finances publiques n'existent que dans un état de droit, et pour cela il faut qu'il y ait des hommes. Les hommes contribuent d'une manière volontaire car c'est notre bien commun, contrairement au roi qui vient prendre de force la ressource vital qui permet la survit de l'animal.

 L'éducation corrige les croyances et les idéologies issus de l'ignorance

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatrevingt-treize 

Dis moi tonton, toi qui sait tout, à Tchernobyl aussi il ont mis la secrétaire sur les missions du technicien ? 


Cinq minutes de rire pour un adulte, durent une éternité pour un enfant.